Opium de Maxence Fermine

couv46870582

Synopsis:

C’est une route aux mille parfums, aux mille périls aussi : celle qui, partant de Londres pour atteindre les Indes, se perd irrémédiablement dans l’Empire de la Chine. Un périple que l’on nomme la route du thé. Pour la première fois, en 1838, un homme va s’y aventurer, décidé à percer le secret des thés verts, bleus et blancs, inconnus en Angleterre. Au fil de son voyage, il va rencontrer Pearle, un riche négociant irlandais, Wang, le gardien de la vallée sacrée, Lu Chen, l’invisible empereur du thé, et Loan, une Chinoise aux yeux verts qui porte, tatouée sur son épaule, une fleur de pavot. Au terme de sa quête, l’opium. Un amour que l’on ne choisit pas.

 

Mon avis:

Voici un livre que l’on m’a chaudement recommandé et que j’ai finit par lire. Ce livre, qui se lit très vite, nous emmène dans un voyage exotique, sur la route du thé. L’écriture est envoûtante et riche en poésie.  Tout en sensibilité, on passe un très bon moment a suivre Charles qui réalise ainsi son rêve, découvrir les origines du thé et ses différentes variétés encore inconnues en Angleterre. Une boisson que d’ailleurs je raffole aussi. Même si j’ai passé un bon moment à lire le périple de notre personnage, je n’ai pour autant pas réussit à m’attacher à celui-ci, peut être que le nombre de pages en est aussi la cause.

La Fée des Glaces de Maxence Fermine

couv54018277

Synopsis:

En imaginant ses vacances au ski, Malo était loin de se douter que dès le premier jour il serait pris dans une étrange tempête de neige… Lorsqu’il recouvre ses esprits, l’adolescent tombe nez à nez avec une belle et mystérieuse jeune fille, qui vit dans un château de gel. Son nom ? La Fée des Glaces. Sa mission ? Accueillir les voyageurs égarés au Royaume des Ombres de l’hiver.
Malo retrouve donc pour la troisième fois ce Royaume des Ombres qu’il chérit tout autant qu’il le craint. Et si cette aventure n’était pas le fruit du hasard mais l’occasion pour lui de répondre aux questions qu’il se pose ? Aidé de la Fée des Glaces, il devra pourtant affronter bien des périls avant de trouver sa voie.

 

Mon avis:

Ce dernier tome de cette trilogie est comme les précédents, un pur régal. On retrouve Malo en vacances chez sa tante. Au milieu de ces beaux paysages enneigés, il se retrouve à nouveau propulsé dans le royaume des ombres, et fait rencontre avec une magnifique jeune fille, la fée des glaces. Celle-ci est chargée de réorienter les personnes qui se perdent. Cette aide est précieuse pour Malo qui lui permettra d’affronter ses plus grandes peurs. Comme dans les précédents tomes, la valeur pédagogique est aussi bien intégrée dans ce roman. Il est parfait pour les enfants avec son côté distrayant et moralisateur.Rempli d’intrigue, de poésie et de magie, j’ai passé un bon moment avec cette lecture.

La Poupée de Porcelaine de Maxence Fermine

Synopsis:
Malo, après être revenu du Royaume des Ombres, passe les vacances de la Toussaint à Edimbourg avec ses parents. Tandis que son père assiste au Congrès des porteurs de cravates, sa mère souhaite avant tout faire les magasins. Malo se retrouve donc seul, bien décidé à profiter des attractions de la fête foraine voisine. Dans cet univers féérique, il rencontre deux nains au langage mystérieux. Intrigué, il entreprend de les suivre dans le labyrinthe du Palais des Glaces, qui se révèle être une nouvelle entrée vers le Royaume des Ombres.
En franchissant la porte de ce nouveau monde, Malo découvre le manoir de Darkhouse, un soir d’orage. Là vit Sir Luke, un personnage maléfique en mal d’enfants. Donnant vie aux jouets, Sir Luke les garde pour se divertir et briser sa solitude. Peu décidé à laisser partir Malo, qu’il prend pour un automate, il l’enferme en compagnie d’une poupée de porcelaine. Le jeune garçon et la poupée parviendront-ils à échapper aux mains de Sir Luke et à retrouver Lili, la petite marchande de rêves, seule capable de les ramener dans le monde réel ?

Mon avis:

J’avais adoré le premier tome, il était temps que je me plonge dans le second. Encore une fois j’ai passé un bon moment et j’ai bien rigolé. On retrouve notre héros Malo qui a grandit mais qui est loin d’avoir oublié son aventure. Lors d’une balade à la fête foraine, il rencontre deux nains qui lui rappelle des souvenirs. Il finit par entrer dans un monde féerique, le royaume des ombres. Comme le nom l’indique l’univers est un peu plus noir, mais il ne perd pas de son charme pour autant. Certains personnages peuvent tout de même faire un peu peur. Après de multiples péripéties, il finit par retomber sur Lili, son amie du premier tome.
J’ai aimée dans ce tome les moments d’humour et les références à d’autres auteurs que je vous laisserais découvrir. Bref encore une belle découverte que je vous recommande. Vous passerez à coup sur un bon moment avec cette lecture.

La petite marchande de rêve de Maxence Fermine

L’histoire

Entrez au Royaume des Ombres et choisissez votre rêve…
Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux, il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune en diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants : Arthur, l arbre qui ne cesse d éternuer ; Mercator, le chat si bavard vieux de 213 ans ; Lili, la petite marchande de rêves au regard d or qui capture les songes… Mais aussi des spectres inquiétants et un dangereux alchimiste qui lui jette un terrible sort.
Pour briser le maléfice, Malo a un énorme défi à relever.
Et une nuit…

Mon avis:

Ce livre est le premier tome de la trilogie Malo au Royaumes des Ombres, et ça a été une vrai surprise pour moi. Au début de l’histoire, on fait la rencontre de Malo qui va fêter son anniversaire. Malheureusement il n’arrivera jamais à sa fête ayant un accident. De là il arrive dans un monde imaginaire où il fait la connaissance de Lili, et vont réaliser une quête ensemble.

Je dirais que ce livre, comme beaucoup de jeunesse, fait réfléchir. A travers sa quête Malo apprend beaucoup de choses et grandit. Ce livre est certes pour les enfants, mais pas que!

Son seul point négatif est que j’ai pas mal pensé à Alice au Pays des merveilles en lisant ce livre. Mais bon, je pense quand même lire la suite, car j’ ai passé un bon moment.