Le grand méchant renard de Benjamin Renner

couv8366841

Synopsis:

Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des œufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

Mon avis:

Avec Le Grand Méchant Renard, entrez dans un monde plein douceur et d’amour. Dès les premières pages, on ne peut s’empêcher de rigoler et de s’attendrir devant les personnages, tous les uns aussi touchant.  On passe un pur moment de bonheur à suivre les péripéties de notre renard, et à se demander comme il va s’en sortir. Une fois que nous sommes entré dans l’histoire, on est happé jusqu’à la fin.

Ce livre est un régal autant pour l’histoire que pour les illustrations parfaitement réalisées.

Pour information, l’histoire existe aussi en film, et j’ai hâte de le découvrir: https://www.youtube.com/watch?v=0pilesRXH_g

Dédé le dodo de Sophie Pujas

dede-le-dodo-897723-264-432

Synopsis:

La petite Judith a changé d’école à cause du déménagement de sa famille. Triste d’avoir quitté ses amis, elle se lie avec Asphodèle, un dodo installé sur le balcon de sa chambre. Quand sa maman lui parle de la fille d’une collègue, Judith décide de garder Asphodèle pour elle.

 

Mon avis:

Ce petit album des éditions Alice est très touchant et attachant. On fait la connaissance de Judith, une petite fille qui est triste et perdue suite à un déménagement. Elle doit quitter ses amis, son école et sa ville qu’elle connaissait, et se retrouve dans un endroit inconnu. Judith se sent bien seule et n’arrive pas à s’intégrer. Mais voilà qu’un dodo entre en scène et aide notre petite à affronter cette nouvelle vie, ce nouveau départ. Dédé, le dodo, tisse ainsi un lien d’amitié très fort avec notre héroïne. Elle peut ainsi parler et échanger avec son nouvel ami, qui lui permet aussi de rencontrer une autre petite fille comme elle.

J’ai aimé le choix du dodo. Cet animal qui a malheureusement disparu à cause de nous. A la fin de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de penser à tous ces autres animaux qui sont traqués et en voie de disparition. Certains tentent de les protéger, d’autres les traquent pour leurs fourrures, leurs cornes… Le choix pour l’auteur de ce dodo, n’est pas anodin, et transmet pour moi un autre message.

Voilà un bel album rempli d’émotions. Les illustrations sont superbement réalisées, tout en harmonie avec le texte.

Merci à Babelio et à Alice Jeunesse pour cette découverte.

Atlas du monde illustré – Documentaires en autocollants de Sam Lake

61CBAiQFrOL._SX394_BO1,204,203,200_

Synopsis:

Un voyage interactif autour du monde, avec des autocollants (monuments, animaux et gens) à placer au bon endroit pour apprendre tout en s’amusant.
Les illustrations claires et modernes font de ce premier atlas un ouvrage dynamique et attrayant.

 

Mon avis:

Voici un atlas que j’ai découvert grâce au blog Les billets de Fanny. Cet atlas est divisé en 11 chapitres s’occupant chacun d’une partie précise d’un continent (Europe continentale, Afrique australe, Amérique du sud…) On y découvre la faune et la flore, des monuments, des coutumes… liés à chaque zone géographique.

Via 350 autocollants on retourne en enfance, en les collants. Cet atlas est avant tout pour les enfants, mais je trouve un certain plaisir après une longue journée à passer un petit moment de détente culturelle à coller mes autocollants et à en découvrir plus sur le monde. Les illustrations sont colorées et vivantes. C’est un véritable plaisir de feuilleter cet atlas, et d’ensuite se renseigner sur les dernières découvertes.

Savez-vous ce qu’est une rafflésie, une église en bois debout, un samovar ou encore un boutre? Il s’agit ici d’un exemple de ce que j’ai pu découvrir grâce à cet atlas.

 

Si vous avez envie d’un petit moment de détente ou pour l’offrir à un enfant, je vous le conseille ! Bonne découverte et amusez-vous bien.

Blanche de Castille : Future Reine de France, 1199-1200 de Catherine de Lasa

couv66573859

Synopsis:

Bianca, 12 ans, est la fille des rois de Castille. Pour sceller l’alliance entre l’Espagne et le royaume de France, Bianca épousera le fils du roi Philippe Auguste, le dauphin, futur Louis VIII. Devenue Blanche, elle gagne la cour de France après un long voyage en compagnie d’Aliénor d’Aquitaine. Partagez le journal de Blanche et vivez avec elle le destin fascinant d’une princesse espagnole à la cour de France.

 

Mon avis:

Un nouveau voyage dans l’Histoire grâce à cette collection que j’aime beaucoup. Ici nous suivons le parcours de cette jeune fille espagnole de 12 ans, Bianca, qui se retrouve mariée à un français, le futur roi de France. Initialement, c’était sa sœur qui devait l’épouser, elle se retrouve donc promise du jour au lendemain, à quelqu’un qu’elle ne connait et liée à un pays inconnu. Dès les premières pages, on découvre l’innocence de Bianca (plus connu en France sous le nom de Blanche de Castille) On découvre sa force et son courage, pour une jeune fille qui a seulement 12 ans. Elle quitte très vite sa famille et son pays natal, pour accomplir son devoir, être la nouvelle reine de France. A travers son journal, elle nous dévoile les péripéties de son voyage, ses pensées, ses inquiétudes. Le récit se finit assez rapidement après sa rencontre avec Louis VIII.

Gallimard nous propose ensuite de retracer son parcours de reine puis de régente. On se rend compte que cette petite fille innocente est devenue une grande reine.

Encore une fois, je vous invite à découvrir cette collection qui est juste géniale. Tous les ouvrages sont sur ce lien 

 

L’homme montagne de Séverine Gauthier et Amélie Fléchais

couv59249861

Synopsis:

Grand-père ne peut plus voyager. Les montagnes qui ont poussé sur son dos tout au long de sa vie sont devenues trop lourdes. L’heure est venue pour lui de penser à son dernier voyage, mais c’est un voyage qu’il doit faire seul. L’enfant lui fait alors promettre de ne pas partir tout de suite. Il va aller chercher pour lui le vent le plus puissant qui soit, celui qui peut soulever les montagnes.

 

Mon avis:

Voici une BD qui est très tendre, poétique et remplie d’émotion. J’avoue avoir eu la larme à l’œil à la fin de ces quelques pages. Bravo à l’auteur et l’illustratrice pour ce bon moment.

On découvre à travers cette histoire un petit enfant qui adore voyager avec son grand père et passer des moments avec lui. Mais voilà son grand père vieillit. Les épreuves, les montagnes qu’il a accumulé au cours de sa vie sont devenues lourdes à porter pour lui. Mais cet enfant a envie de faire un dernier voyage avec lui, et il part donc seul à la recherche d’aide pour son grand père: le vent qui pourra soulever ses montagnes. Il fera ainsi au cours de son voyage de multiples rencontres toutes aussi surprenantes et poétiques.

Le sujet qui traite de la perte de nos êtres chères ne peut que nous émouvoir et nous envoûter. Cette histoire remplie de courage et de tristesse nous fait finalement rêver.

Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

couv69403311

 

Synopsis:

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles…
Mon avis:
Encore un sublime moment passée avec Cerise dans ce lieu chargé de mystère. Vous l’aurez compris, je suis sous le charge de ce quatrième tome.
L’école est finit et c’est maintenant l’heure des vacances. Pour son anniversaire Cerise reçoit une belle surprise, elle qui aime les enquêtes, va pouvoir en résoudre une avec sa maman dans un mystérieux château des mystères. Ces amies sont aussi de la partie, seconde surprise de sa maman. L’intrigue est prenante, et riche en rencontre et découverte.
Au fil des pages, on découvre une jeune fille qui a de plus en plus de mal à se livrer, et une maman désemparée. Des thèmes forts sont développés dans l’ouvrage: tel que la solitude, la déception, la trahison et la perte d’une personne proche.
Les graphismes sont toujours superbement réalisés, avec un petit bonus à la fin. Nous aussi on peut résoudre une enquête (que je me suis d’ailleurs empressée de réaliser !)
Bref encore un bon moment de lecture avec les aventures de Cerise. J’ai hâte de découvrir le prochain ouvrage.

L’épouvantail qui voulait voyager de Hubert Ben Kemoun et Hervé Le Goff

couv62841291

Synopsis:

Le vieil épouvantail se sent si seul qu’il pleure. Le vieil épouvantail se sent si inutile qu’il pense ne plus avoir d’amis. Personne qui pourrait l’aider à se promener, juste de l’autre côté de la colline, lui qui n’a jamais bougé de son champ. Mais au matin d’un jour de printemps, deux cent mille oiseaux l’emmènent pour un voyage extraordinaire !

 

Mon avis:

Petite, j’adorais les histoires du Père Castor. J’ai voulu renouer avec ce plaisir en m’achetant cet album.  L’histoire qui est racontée, est sublime et émouvante. Cet épouvantail se sent seul. Il est triste de voir toujours le même paysage, il s’ennui. Un petit moment de déprime qui va vite s’évanouir grâce à ses amis oiseaux qui vont se mobiliser pour lui. Grâce à eux il va vivre une grande aventure.

Ce livre est subliment illustré et raconté. Il est rempli de poésie. L’univers commence sombre, pour devenir lumineux. Je ne vais plus voir les épouvantails de la même manière maintenant !

Si vous cherchez un petit moment de douceur, je vous conseille ce livre !

J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg de Carolina Lozano

couv19466838

Synopsis:

A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

 

Mon avis:

Dans cet ouvrage on fait la connaissance de Liadan, une ado barcelonaise qui vient suivre sa scolarité en Ecosse. Après le décès de ces parents, elle souhaite découvrir les racines écossaises de sa mère. Lors de son année scolaire, elle tient après les cours, la bibliothèque du lycée. Elle y fait la rencontre de Alar, mais celui ci cache un secret. Il ne vient pas dans la même monde qu’elle, c’est un fantôme.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est les descriptions d’Edimbourg. J’ai encore plus envie de découvrir cette ville maintenant! Ce que j’ai moins aimé, c’est finalement la romance à laquelle je n’ai pas crue. Cela m’a gêné qu’ils puissent se toucher et que des fois il passe à travers les objets. La fin est surprenante aussi, elle arrive rapidement.

L’envolée sauvage, intégrale, tome 1 de Laurent Galandon et Arno Monin

couv62723534

Synopsis:

France, 1941. Jeune orphelin fasciné par les oiseaux, Simon vit dans une petite commune de campagne éloignée de la tourmente. Pourtant, comme une maladie que l’on ne sent pas venir, l’antisémitisme s’insinue jusque dans son quotidien pour lui rappeler qu’il est juif.
Confronté à la bêtise humaine, Simon va devoir fuir. Pourtant, où qu’il se trouve, la Dame Blanche apparaît : prédateur de mauvais augure ou ange gardien nocturne ? De son village, en passant par un orphelinat, la fuite de Simon l’emmènera jusque dans les montagnes où il trouvera, auprès d’une étrange famille, un nouveau temps de paix. Mais la gangrène se propage, rendant toujours plus provisoires les moments de répit. Et ce que Simon croyait être une descente aux enfers ne fait que commencer…

 

Mon avis:

J’ai vraiment passé un bon moment à parcourir l’histoire de Simon et à découvrir la superbe plume de l’auteur. Sans choquer le lecteur, on aborde ici un sujet dur, mais tout de même avec tact.

« Si on allait se battre pour se venger, on ne vaudrait pas mieux que ceux que nous combattons »

« Si toute la bêtise humaine reposait sur tes épaules, il serait facile de s’en débarrasser »

« Même sans raison, l’Homme a besoin de trouver des coupables. »

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

couv49536492

Synopsis:

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

 

Mon avis:

Je crois que ce tome est mon préféré. Après un début qui ne m’avait pas convaincu, je suis contente d’avoir continué. Dans ce tome on retrouve Hannah dans un nouveau corps qu’elle n’aime pas. Elle reste en compagnie de Darius et ses frères depuis que Leith l’a abandonné. Elle apprend à connaitre ce corps et à se contrôler. Mais elle veut surtout être comme avant.

Je suis contente d’en savoir plus sur Darius, peut être même que j’ai aimé ce tome grâce à lui. Son personnage est vraiment intéressant et complet. Concernant l’histoire, on ne s’ennuie pas dans ce tome. L’action est plus présente que dans les précédents.

J’ai aimé la fin et je la trouve logique. Par contre je me demande ce qui va se passer dans les tomes suivants, car je trouve ce dénouement suffisant.

Blanche Neige de Benjamin Lacombe, Jacob Grimm et Wilhelm Grimm

couv58088826

Synopsis:

Il était une fois, au coeur de l’hiver, une reine qui cousait à sa fenêtre. Par le cadre d’ébène, elle contemplait les flocons de neige qui voletaient dans le ciel, telles des plumes. Soudain elle se piqua le doigt, et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le rouge était si beau sur la blancheur éclatante qu’elle songea :  » Ah ! Si seulement j’avais un enfant à la peau blanche comme neige, aux lèvres aussi rouges que le sang et aux cheveux noirs d’ébène !  »

 

Mon avis:

J’ai bien aimé à travers cet album redécouvrir le conte des frères Grimm que l’on connait tous. Certes depuis le temps qu’il m’a été conté , j’avais un peu oublié comment l’histoire se déroulait. Cela me donne envie de me replonger dans ces classiques.

Concernant les illustrations, vous savez tous que je suis fan de Benjamin Lacombe. Hé bien encore une fois, j’ai été enchanté de découvrir cet ouvrage. Les dessins sont justes sublimes. Je vous invite à le découvrir, vous ne serez pas déçu.

Cartes, voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde de Aleksandra Mizielinska et Daniel Mizielinski

couv38487589

Synopsis:

Cartes voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde. Des tortues-léopard de Namibie, en passant par Charlie Chaplin, le poulet tikka, le taï-chi, les pyramides de Gizeh ou la banquise de Ross, nos yeux curieux n’en finissent pas de s’étonner de la fabuleuse diversité de la nature et des humains qui font notre planète !

 

Mon avis:

Voici un magnifique album que je suis fière d’avoir dans ma bibliothèque. Il s’agit de l’une des nombreuses découvertes que j’ai fait sur la blogosphère. Ce livre est juste une pure merveille et un coup de cœur. On y découvre de nombreuses informations sur les pays du monde: des lieux à visiter, des spécialités culinaires, des personnalités connues, la faune et la flore de chaque pays…

Le style de cet ouvrage est rétro, les pages sont un peu vieillies,  et il est parfaitement illustré avec soin jusqu’aux pages de gardes. Un magnifique livre a feuilleter encore et encore.

Un grand merci à Sir this and lady that pour cette sublime découverte