Les Chevaliers des Highlands, tome 12 : Le Spectre de Monica McCarty

couv20050989

Synopsis:

1314. Alex Seton croit aux vraies valeurs de la chevalerie. Lassé des raids sanglants ordonnés par Robert de Bruce, le « roi-voyou » parti à la conquête du trône d’Écosse, il a déserté la Garde des Highlands pour rejoindre le camp adverse où il espère faire triompher ses idées de manière plus honorable. Désormais considéré comme un traître, il vole pourtant au secours de Joan Comyn, la fille bâtarde du comte de Buchan, jeune femme à la beauté ensorcelante, qui éveille bientôt ses soupçons. Ne serait-elle pas le Spectre, cet agent dont nul ne connaît l’identité et que les Anglais traquent en vain ? Déterminé à la confondre, Alex s’engage dans un duel où la séduction est l’arme principale et à l’issu duquel il devra choisir entre ses principes et son cœur.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver cette saga, mais c’est aussi avec tristesse, vu que c’est le dernier tome. Ici, on retrouve le Dragon, alias Alex Seton, que l’on a pu rencontrer lors des premiers livres et Joan Comyn, la fille de Bella MacDuff. Alex évolue à ce jour du côté des Anglais et l’on découvre pourquoi il a voulu quitter la garde. Joan quant à elle, est devenue une femme qui n’a pas eu la vie facile. Ils sont très vite attirés l’un vers l’autre.

Monica McCarty nous tient jusqu’à la fin de cette saga. J’admire Joan pour sa détermination et sa force. La relation qu’elle entretien avec Alex est très intense et passionnée. Alex souhaite rester ce preux chevalier et Joan ne sait pas quel chemin emprunter. Dans ce dernier tome, la cause que défend la garde des Highlands n’a jamais été aussi proche de son but. L’auteur clôt en beauté cette saga. J’étais aussi ravie de retrouver certains personnages clés.

Vous qui avez peut être lu aussi cette saga, avez vous un tome préféré, voir un personnage?

Pour ma part, j’ai adoré le tome 10, le frappeur, et j’aime beaucoup le personnage de Lachlan.

Les chevaliers des Highlands, tome 11 : Le roc de Monica McCarty

couv40759801

Synopsis: 

Depuis sa tendre enfance, Thomas MacGowan est fou amoureux d’Elizabeth Douglas, la fille du laird. Lorsqu’elle a été envoyée en France, il l’a attendue, plein d’espoir. Mais à son retour en Écosse, la « petite Ella » a bien changé. C’est une dame à présent, et elle ne peut épouser le fils d’un forgeron. Trois ans plus tard, Thomas, surnommé le Roc, a intégré la célèbre garde des Highlands où il exerce ses talents de grimpeur hors pair. Quand Ella vient le supplier de voler au secours de son jeune frère capturé par les Anglais, il refuse sèchement. Il n’est plus ce nigaud transi d’amour, et il ne veut plus d’elle dans sa vie. Croit-il…

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Monica McCarty avec ses Highlanders. Comme pour les précédents, j’ai à nouveau dévoré ce tome.

Ici on fait connaissance avec un nouveau membre de la garde, Thomas soit le Roc ! On le découvre alors qu’il n’est pas encore dans la garde, et qu’il est tout jeune. Il est le fils du forgeron du clan Douglas. Il passe ses journées avec son père, mais aussi avec les enfants du laird, Elizabeth et son frère James. Thomas est déjà très talentueux, fort et courageux. Amoureux d’Elizabeth, une tension se crée avec son frère, mais aussi à cause de son rang social. Thomas décide de partir pour devenir un chevalier des Highlands, et d’oublier d’Elisabeth.

Quelques années plus tard, alors que des projets d’engagements s’offre à lui, elle revient vers lui.

Je me suis tout de suite attachée au personnage de Thomas, alors que celui d’Elizabeth m’énerve plus. Thomas possède de grandes qualités qui font de lui, un atout pour la garde. Romance et action se succèdent tout au long du roman. On ne s’ennuie pas une seconde, ce qui explique que je l’ai lu d’une traite (comme souvent tous les romans de cette saga ! ) Concernant Elizabeth, le fait qu’elle n’arrivait pas à se décider m’a énervé. J’avais envie de la secouer pour qu’elle agisse.

A la fin de ce tome, Robert de Bruce a bien avancé dans sa quête, et ça annonce bientôt la fin de la saga. Encore un dernier tome à découvrir, que j’ai hâte de savourer.

Les Chefs du Clan Murray, tome 1 : Le Destin des Highlands de Hannah Howell

couv25313437

Synopsis:

L’élue de son coeur deviendra-t-elle son ennemie jurée ?

Balfour Murray se sent irrésistiblement attiré par Maldie, la guérisseuse qui prend soin de son frère blessé. Animé par une profonde soif de vengeance, le guerrier a mis au point un plan pour provoquer la chute de son adversaire le plus redoutable, mais les hommes envoyés pour espionner le clan adverse ont été trahis et exécutés. Dans ces conditions, Balfour peut-il vraiment se fier à cette jeune inconnue qui entretient un mystère sur ses origines et laisser libre cours au désir qu’il éprouve pour elle ?

 

Mon avis:

L’histoire de cette romance est toute simple. Balfour Murray, chef du clan, est en guerre avec son voisin Beaton qui a enlevé l’un de ses frères, Eric. Lors d’un affrontement, Maldie, entre en scène pour aider et prendre soin de son deuxième frère blessé, Nigel. C’est le coup de foudre instantané entre nos deux personnages principaux. Sauf que Balfour ne connait rien de Maldie, et finit par la suspecter d’espionnage.

L’histoire de cette romance aurait pu être intéressante, mais il faut dire que j’ai vraiment du mal avec les livres de Hannah Howell. C’est tout de même la deuxième saga que je lis, et toujours le même constat, l’histoire n’est pas assez fouillée. J’ai bien aimé les deux personnages et surtout Maldie qui est très courageuse. Mais leur passion arrive trop vite, et je n’y ai pas crue. Il y a aussi assez peu d’action, on tourne un peu en rond. J’ai tout de même passé un bon moment, malgré ses longueurs, mais autant le dire c’est surtout grâce à Maldie. Son personnage m’intriguait. J’ai les deux tomes suivant dans ma PAL, et je suis curieuse de savoir ce qui va arriver à Nigel, même si je m’attends à une lecture pas extraordinaire.

 

Les chevaliers des Highlands, tome 10 : Le frappeur de Monica McCarty

couv11613158

Synopsis:

1313. La bataille finale pour le trône d’Écosse est sur le point d’être livrée. Eoin MacLean, spécialiste des attaques ciblées au sein de la Garde des Highlands, défend les couleurs de Robert de Bruce qui n’a plus qu’un seul obstacle : ce renégat de MacDowell. Or celui-ci s’apprête à marier sa fille chérie Maggie à un Anglais. Le moment est idéal pour lui tendre une embuscade…
Pourtant, pour la première fois depuis le début de la guerre, Eoin sent sa main trembler car, sept ans plus tôt, il a épousé Maggie bien qu’elle appartînt au camp ennemi. Puis elle l’a trahi et il lui a laissé croire qu’il était mort. Aujourd’hui, même s’il la hait, il n’a pas renoncé à ses droits d’époux.

 

Mon avis:

C’est toujours un grand plaisir pour moi de découvrir un nouveau roman de Monica McCarty. Pour tout vous dire, aujourd’hui j’en viens même à les précommander. Ça me fait une belle surprise ainsi quand celui-ci arrive dans la boite aux lettres quelques mois plus tard. Je fais exprès de ne pas retenir la date de sortie. C’est comme si je me faisais un cadeau surprise. Vous arrive-t-il de faire ça?

Bon revenons à notre livre. Pour cet ouvrage, l’auteur décide de construire son histoire avec un retour dans le temps. On fait donc la connaissance d’Eoin, le frappeur qui s’apprête à exécuter une mission délicate, où il doit affronter son épouse qu’il n’a pas vu depuis 7 ans. Leur histoire a commencé alors qu’ils étaient très jeunes, naïfs et fougueux. Issus de clans opposés, leur idylle n’a pas été facile. Secrets, non-dits et quiproquos se succèdent. Avec ce retour en arrière, on se rend compte de la force de la Garde des Highlands et des épreuves qu’elle a dû assurer. On découvre aussi l’arrivée et le recrutement d’un nouveau membre dans cette alliance. Les retrouvailles pour Maggy et Eoin sont une épreuve pour eux. C’est aussi le moment de réparer les conflits toujours existants et de voir que même après 7 ans l’attirance est toujours là. J’ai encore passé un super moment à dévorer ce livre, et je ne peux que vous conseiller cette saga.

 

PS: J’aimerais tout de même signaler ma déception que « J’ai lu » ait changé toute sa charte graphique. Aujourd’hui nous avons tous une saga dépareillée à cause de ce changement.

J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg de Carolina Lozano

couv19466838

Synopsis:

A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

 

Mon avis:

Dans cet ouvrage on fait la connaissance de Liadan, une ado barcelonaise qui vient suivre sa scolarité en Ecosse. Après le décès de ces parents, elle souhaite découvrir les racines écossaises de sa mère. Lors de son année scolaire, elle tient après les cours, la bibliothèque du lycée. Elle y fait la rencontre de Alar, mais celui ci cache un secret. Il ne vient pas dans la même monde qu’elle, c’est un fantôme.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est les descriptions d’Edimbourg. J’ai encore plus envie de découvrir cette ville maintenant! Ce que j’ai moins aimé, c’est finalement la romance à laquelle je n’ai pas crue. Cela m’a gêné qu’ils puissent se toucher et que des fois il passe à travers les objets. La fin est surprenante aussi, elle arrive rapidement.

Swap kiltissime

Voici un nouveau swap auquel j’ai participé, il a été organisé par Cryssilda sur un thème bien écossais !

 

Je vous dévoile sans plus attendre mon super colis reçu par Rachel  Et on peut dire qu’il a fait du chemin puisqu’il vient du Chili !!

IMG_20160214_200749898IMG_20160221_120638111

En livre j’ai donc eu: Un bon petit diable de la Comtesse de Ségur, Insurrection de Robyn Young et Une ardente patience d’Antonio Skameta (Auteur Chilien que m’a swapée a voulu me faire découvrir)

De nombreuses gourmandises, miam, et du très bon thé

Une superbe sous tasse, qui a déjà rejoint mon bureau

Un porte clé au couleur du Chili

Et une superbe carte que j’adore

 

Un grand merci à ma swapée pour ces belles surprises

Héritiers des Highlands, tome 3 : L’envoûteur de Paula Quinn

couv64441496

Synopsis:

Après des années d’exploit sur les champs de bataille, Connor Grant retrouve, par hasard, à la cour de Londres, Mairi MacGregor qu’il avait quittée sept ans auparavant lui assurant de revenir dans les Highlands. S’étant promis de l’oublier à jamais, Mairi est désormais vouée à la cause écossaise. Bien qu’elle soit encore attirée par Connor, elle ne parvient pas à lui pardonner sa trahison. Pour protéger son amour des Highlands, Mairi va devoir ravaler sa fierté et s’allier à son ancien amant même si cela signifie que son coeur risque de chavirer pour toujours.

 

Mon avis:

Pour ce troisième tome on fait la connaissance de Mairi, une femme forte mais aussi très têtue. Après une longue séparation, elle fait face à son ancien amant qui l’a abandonné et qu’elle déteste (enfin c’est ce qu’elle croit)

J’ai aimé dans ce roman les joutes verbales qu’ils se lancent. On en s’ennuie pas.  Il y a aussi un fond avec des complots et des conflits politiques. Le roman est ainsi bien mené entre scènes d’action et romance.

Les brumes d’Avallach de Marah Woolf

couv5188107

Synopsis:

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

 

Mon avis: 

Participant à un challenge sur l’Ecosse, le titre et la couverture m’ont intrigués quand je les ai découvert, et j’ai finit par me le procurer lors d’une vente privé. Ce livre est une romance young adult avec un univers mythologique et de légendes.
Dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Twilight une nouvelle fois. Oui ce n’est pas le premier roman à m’y faire penser! J’ai tout de même réussit à m’accrocher à l’intrigue et à me laisser envoûter par l’univers.
On fait la connaissance de Emma, une jeune adolescente américaine qui vient de perdre sa mère. N’ayant pas d’autre famille aux Etats-Unis et ne connaissant pas son père, elle est envoyé chez son oncle, en Ecosse, sur l’île de Skye. Elle prend rapidement ses marques et s’habitue à cette nouvelle vie et ses nouveaux paysages. Ensuite il y a le fameux Calum, un jeune homme beau, ténébreux et surtout mystérieux. Le coup de foudre a lieu, mais Emma a du mal à le cerner et comprend assez vite qu’il cache un lourd secret qu’elle veut à tout prix comprendre.

J’ai bien aimé au fil de la lecture toutes les références que fait l’auteur, que ce soit sur la mythologie ou la littérature. De nombreux classiques y sont cités. Les paysages et lieux sont très bien décrit, ce qui nous donnent vraiment envie de visiter cette île et découvrir ces villes. Le style de l’auteur est simple et fluide. Je dirais que heureusement qu’il y a ces références et descriptions, sinon cet ouvrage serait ennuyant avec seulement cette romance difficile. Ce livre qui m’a fait penser à Twilight au début, peut aussi faire penser à La petite sirène.

Même si ce livre n’est pas un coup de cœur, je suis curieuse de savoir la suite, puisqu’il s’achève de façon brute.

Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Synopsis:

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Mon avis:

Voyant cette saga un peu partout, j’ai voulu être curieuse et la tester. Il est vrai que beaucoup la compare à Twilight et ça m’a d’ailleurs gênée dans ma lecture. Beaucoup trop d’événements m’ont fait penser à cette saga. Apparemment dans les tomes suivants, cette ressemblance s’atténue. Je vais surement tenter la lecture du tome 2 dans ce cas.

Parlons de nos personnages en commençant avec Hannah, une jeune parisienne qui vient passer ses vacances en Ecosse chez sa grand-mère, on peut dire en traînant des pieds. Elle y retrouve tout de même un ami d’enfance Davis, avec qui elle passera de bon moment et nous fera découvrir des beaux paysages écossais, qui donne vraiment envie d’y aller. Durant son voyage, Hannah tombe aussi sur un jeune homme, qu’elle reconnaîtra ensuite comme étant Leith. Ce dernier est un jeune étudiant écossais mystérieux, et qui ne laisse pas indifférente Hannah. Au fil des pages, nos personnages principaux apprendront à se découvrir et vivrons ensemble leur première épreuve.  
Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J’ai eu un coup de cœur pour la grand-mère d’Hannah, Elaine, qui est vraiment génial avec sa petite fille. Mais aussi Gwen, une passionnée des créatures obscures, qui essaye de partager avec Hannah sa vision des choses. Hannah étant de nature rationnelle n’y croit pas du tout dans un premier temps.

La lecture est agréable et les pages se tournent rapidement. J’ai aimé les descriptions des lieux, on s’y croirait presque. Je suis donc curieuse de connaitre la suite de leur aventure, ce premier tome posant juste l’histoire.

Lu dans le cadre du challenge Ecosse et My Secret Romance

L’étoile des highlands, tome 2, Le Clan MacKenzie de Juliette Miller (2015)

Synopsis:

Ecosse, XIIIe siècle
La rage au cœur, Stella peine à faire bonne figure. Comment son père, le chef du clan Morrison, a-t-il pu offrir sa main à Kade Mackenzie, une brute que tout le monde décrit comme un guerrier froid, insensible et ambitieux ? Rien de commun avec le doux Caleb, son amour de jeunesse que son père a banni pour l’avoir courtisée… Pourtant, en tant que fille de chef, Stella sait qu’elle n’a d’autre choix que de se soumettre, car une alliance avec les Mackenzie renforcerait la puissance du clan. Et, à sa grande surprise, la nuit de noces qu’elle craignait tant n’a pas lieu. Plutôt que de la contraindre, son nouvel époux lui propose un étrange marché : elle aura un mois pour s’habituer à lui. Passé ce délai, il la fera sienne..

Mon avis:

Assez déçu par ce tome pour plusieurs raisons. Déjà à cause des scènes à la « cinquante nuances de grey » que je n’ai pas appréciées dans une romance historique, l’écriture assez simpliste et mais aussi à cause de la ressemblance trop frappante avec la trilogie de Maya Banks, Les McCabe. Une trilogie que j’ai d’ailleurs appréciée et qui est très bien écrite. 

J’ai tout de même apprécié retrouver Kade MacKenzie, un personnage que j’ai aimé découvrir dans le premier roman. Une grosse brute qui ne veut pas montrer qu’il a un cœur tendre. A son tour d’être au centre des attentions ! Le personnage de Stella est aussi intéressant. On voit cette jeune fille timide, grandir et s’affranchir au fil des pages. Concernant la suite l’histoire, je l’ai trouvé banale et sans intérêt, et j’avais surtout l’impression comme dit plus haut, d’un déjà lu et en moins bien.

Bref, je ne compte pas garder ces livres, ils ont déjà rejoint ma boutique d’occasion.

La rose des highlands, Tome 1, Le Clan MacKensie de Juliette Miller

Synopsis:

Ecosse, XIIIe siècle
Roses est révoltée. Comment le seigneur Ogilvie a-t-il osé utiliser la force pour tenter d’abuser d’elle ? Elle qui travaille depuis toujours au château est désormais contrainte à la fuite. Une fuite dans la lande glaciale au cours de laquelle elle aurait sans doute péri, si un mystérieux highlander ne lui avait porté secours et donné refuge… dans la forteresse qui appartient au clan ennemi de celui des Ogilvie.
Dès le début, Wilkie MacKenzie, qui possède toute l’autorité et la noblesse d’un grand seigneur, se conduit comme tel avec elle. Pourtant, Roses sent que sa présence dérange les autres membres du clan. Pire, qu’elle représente un danger pour eux : n’est-il pas évident que le seigneur Ogilvie va vouloir la récupérer, par la force s’il le faut ? Mais si elle se sent la force de faire face à cette hostilité, et à cette menace, Roses ne sait si elle pourra cacher les sentiments brûlants que lui inspire Wilkie, alors que celui-ci va bientôt devoir se choisir une épouse de son rang…

Mon avis:

Je dirais que j’ai passé un bon moment avec cette lecture, même si l’histoire était assez simple et prévisible. Un peu déçu quand même pour ces raisons.

Dans ce tome on fait connaissance de Roses une jeune servante du clan Oglive qui se voit obligée de fuir, suite au comportement de son laird. Dans sa fuite elle fait connaissance de Wilkie MacKenzie qu’elle blesse grièvement. J’ai trouvé cette rencontre trop simple, ainsi que leur amour « coup de foudre ».
Un peu d’aventure s’ajoute tout de même à l’histoire avec un secret que Roses porte depuis sa naissance, bien qu’on devine très rapidement son origine.

Je compte tout de même lire le tome 2 de cette saga. J’ai bien aimé les frères MacKenzie et je suis curieuse de découvrir ce qui va arriver à Kade.

Les chevaliers des Highlands, tome 09 : La flèche de Monica McCarty

Synopsis

Archer d’élite, Gregor MacGregor fait partie de la garde du roi d’Écosse. Suite à un raid anglais, il sauve une petite orpheline puis, ne sachant que faire d’elle, la laisse en pension à son frère. Les années passent. De retour sur son domaine ancestral, Gregor découvre avec stupeur que sa pupille a déjà vingt ans ! Cate est aussi un vrai garçon manqué qui a suivi un entraînement martial pour ne plus jamais subir la brutalité des soudards. Il faudrait la marier, mais qui épouserait une fille imbattable au corps-à-corps ? Gregor ignore que Cate l’aime depuis le premier jour d’un amour fou, et que la diablesse lui réserve encore bien des surprises.

Mon avis

Étonnement ça doit être l’un des premiers livres de Monica McCarty où je me suis ennuyée… Dès les premières pages, on fait la connaissance de Cate et de son passé douloureux. Son histoire la rendu forte, que se soit son caractère ou sa force physique. Elle aime aussi en secret son sauveur Gregor, alias La Flèche. Voilà donc ce qui m’a déplu dans ce livre, c’est ce jeu de « je t’aime moi non plus ». Gregor aussi tient à elle, mais ne veut pas l’admettre.
L’action arrive tout de même à la fin de livre et re-dynamisme l’ensemble. Je reste tout de même déçu par ce livre, où je trouve aussi que la quête du trône à peu avancé.