Les Chevaliers des Highlands, tome 12 : Le Spectre de Monica McCarty

couv20050989

Synopsis:

1314. Alex Seton croit aux vraies valeurs de la chevalerie. Lassé des raids sanglants ordonnés par Robert de Bruce, le « roi-voyou » parti à la conquête du trône d’Écosse, il a déserté la Garde des Highlands pour rejoindre le camp adverse où il espère faire triompher ses idées de manière plus honorable. Désormais considéré comme un traître, il vole pourtant au secours de Joan Comyn, la fille bâtarde du comte de Buchan, jeune femme à la beauté ensorcelante, qui éveille bientôt ses soupçons. Ne serait-elle pas le Spectre, cet agent dont nul ne connaît l’identité et que les Anglais traquent en vain ? Déterminé à la confondre, Alex s’engage dans un duel où la séduction est l’arme principale et à l’issu duquel il devra choisir entre ses principes et son cœur.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver cette saga, mais c’est aussi avec tristesse, vu que c’est le dernier tome. Ici, on retrouve le Dragon, alias Alex Seton, que l’on a pu rencontrer lors des premiers livres et Joan Comyn, la fille de Bella MacDuff. Alex évolue à ce jour du côté des Anglais et l’on découvre pourquoi il a voulu quitter la garde. Joan quant à elle, est devenue une femme qui n’a pas eu la vie facile. Ils sont très vite attirés l’un vers l’autre.

Monica McCarty nous tient jusqu’à la fin de cette saga. J’admire Joan pour sa détermination et sa force. La relation qu’elle entretien avec Alex est très intense et passionnée. Alex souhaite rester ce preux chevalier et Joan ne sait pas quel chemin emprunter. Dans ce dernier tome, la cause que défend la garde des Highlands n’a jamais été aussi proche de son but. L’auteur clôt en beauté cette saga. J’étais aussi ravie de retrouver certains personnages clés.

Vous qui avez peut être lu aussi cette saga, avez vous un tome préféré, voir un personnage?

Pour ma part, j’ai adoré le tome 10, le frappeur, et j’aime beaucoup le personnage de Lachlan.

La brute apprivoisée de Jude Deveraux

la-brute-apprivoisee-9782290142462-3

Synopsis:

– Le duc de Peregrine ? Tu es folle ! Si tu épouses cet homme, ta vie sera un enfer !

Malgré les avertissements, Liana s’entête. Elle a vu défiler d’innombrables prétendants et aucun n’a fait battre son cœur comme ce colosse roux aux manières détestables… Le souvenir de leur brève étreinte suffit à la faire défaillir. À peine le mariage célébré, Peregrine emmène sa jeune épouse dans son domaine : un château à demi ruiné, peuplé d’une bande de sauvages. Liana pourrait à la rigueur s’accommoder de l’inconfort de sa nouvelle demeure. Mais son mari la délaisse chaque nuit pour retrouver son harem de servantes-maîtresses, arrogantes et stupides. C’en est trop : il faut mater ce rustre ! L’épreuve sera rude. Mais, sous son apparente douceur, Liana dissimule une volonté inflexible.

 

Mon avis:

Jude Deveraux a écrit beaucoup de roman, voici le premier que je découvre. Autant dire que je suis assez mitigée par cette lecture.

Dès les premières pages, on fait connaissance avec Liana, qui est poussée par sa belle-mère à trouver un époux. Celle-ci souhaite s’en débarrasser pour récupérer l’attention de son époux et pour pouvoir administrer le domaine comme elle le souhaite. Liana accepte, mais choisira elle-même son époux. Les demandes en mariage ne tardent pas à arriver, grâce à sa dote. Lors d’une sortie, elle rencontre Rogan qui est venu lui demander sa main, juste pour l’argent. Contre l’avis de sa famille, Liana accepte de devenir l’épouse de cette brute. Le mariage effectué, Liana est emmenée directement sur le domaine de Rogan, qui lui réserve de nombreuses surprises.

Les personnages de ce roman sont déroutants. Liana sait être forte, mais reste très naïve. Son histoire d’amour avec Rogan, à l’air d’un coup de foudre de petite fille. Rogan quant à lui est une pauvre brute, qui se transforme en agneau. Je n’ai pas cru en leur histoire. J’ai tout de même continué ma lecture, vu qu’il y a des scènes intéressantes. Quand Liana essaye de tenir tête à Rogan, on rigole bien. A la fin du roman, on reste tout de même sur notre fin, ce qui est bien dommage. Il reste inachevé. Des passages auraient pu être plus développés, comme l’origine du conflit avec l’autre clan, l’histoire des Peregrine… J’ai pu voir qu’il existait un second tome, qui n’a pas encore été réédité par J’ai lu. Peut-être est-il plus complet…

In My Mailbox #1

442056

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous animé par le blog Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM à chaque fois, juste quand j’aurai quelque chose à vous partager.

 

Pour ce premier IMM, je souhaitais vous présenter une offre qui est actuellement en cours chez J’ai lu pour elle Plusieurs livres nous sont proposés à un super prix découverte de 3,95€.

sans-titre-3

Comme vous vous en doutez, je me suis fait plaisir en m’offrant 5 livres !

 

NUITS BLANCHES À LANGSTON MANOR de Jacquie D’Alessandro

Le marquis de Davenport n’a plus que quelques semaines pour se marier afin d’exaucer la dernière volonté de son père. Il rencontre alors Sarah et est immédiatement séduit par sa fraîcheur et sa spontanéité.

LA BRUTE APPRIVOISÉE de Jude Deveraux

Elle est jeune, belle et vulnérable. Il est odieux, solitaire et brutal. Mais les voilà mariés, pour le meilleur et pour le pire…

LA SPLENDEUR DE L’HONNEUR de Julie Garwood

Dans l’Angleterre mouvementée de Guillaume II, cette romance historique de Julie Garwood s’intéresse au destin de lady Madelyne et de Duncan de Wexton.

CELLE QUE J’ATTENDAIS de Sherry Thomas

De l’aventure, des rebondissements, de la passion, du drame et de l’humour. Sherry Thomas, auteure incontournable, nous entraîne dans une des plus émouvantes romances de l’époque victorienne.

Une romance historique récompensée par le prestigieux RITA Award.

CELLE QUE J’ATTENDAIS de Sherry Thomas

De l’aventure, des rebondissements, de la passion, du drame et de l’humour. Sherry Thomas, auteure incontournable, nous entraîne dans une des plus émouvantes romances de l’époque victorienne.

Une romance historique récompensée par le prestigieux RITA Award.

Connaissez vous certains livres ? Quel est votre avis ? 

Cette offre vous tente aussi, avez vous fait des achats ?

Les chevaliers des Highlands, tome 11 : Le roc de Monica McCarty

couv40759801

Synopsis: 

Depuis sa tendre enfance, Thomas MacGowan est fou amoureux d’Elizabeth Douglas, la fille du laird. Lorsqu’elle a été envoyée en France, il l’a attendue, plein d’espoir. Mais à son retour en Écosse, la « petite Ella » a bien changé. C’est une dame à présent, et elle ne peut épouser le fils d’un forgeron. Trois ans plus tard, Thomas, surnommé le Roc, a intégré la célèbre garde des Highlands où il exerce ses talents de grimpeur hors pair. Quand Ella vient le supplier de voler au secours de son jeune frère capturé par les Anglais, il refuse sèchement. Il n’est plus ce nigaud transi d’amour, et il ne veut plus d’elle dans sa vie. Croit-il…

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Monica McCarty avec ses Highlanders. Comme pour les précédents, j’ai à nouveau dévoré ce tome.

Ici on fait connaissance avec un nouveau membre de la garde, Thomas soit le Roc ! On le découvre alors qu’il n’est pas encore dans la garde, et qu’il est tout jeune. Il est le fils du forgeron du clan Douglas. Il passe ses journées avec son père, mais aussi avec les enfants du laird, Elizabeth et son frère James. Thomas est déjà très talentueux, fort et courageux. Amoureux d’Elizabeth, une tension se crée avec son frère, mais aussi à cause de son rang social. Thomas décide de partir pour devenir un chevalier des Highlands, et d’oublier d’Elisabeth.

Quelques années plus tard, alors que des projets d’engagements s’offre à lui, elle revient vers lui.

Je me suis tout de suite attachée au personnage de Thomas, alors que celui d’Elizabeth m’énerve plus. Thomas possède de grandes qualités qui font de lui, un atout pour la garde. Romance et action se succèdent tout au long du roman. On ne s’ennuie pas une seconde, ce qui explique que je l’ai lu d’une traite (comme souvent tous les romans de cette saga ! ) Concernant Elizabeth, le fait qu’elle n’arrivait pas à se décider m’a énervé. J’avais envie de la secouer pour qu’elle agisse.

A la fin de ce tome, Robert de Bruce a bien avancé dans sa quête, et ça annonce bientôt la fin de la saga. Encore un dernier tome à découvrir, que j’ai hâte de savourer.

Les chevaliers des Highlands, tome 10 : Le frappeur de Monica McCarty

couv11613158

Synopsis:

1313. La bataille finale pour le trône d’Écosse est sur le point d’être livrée. Eoin MacLean, spécialiste des attaques ciblées au sein de la Garde des Highlands, défend les couleurs de Robert de Bruce qui n’a plus qu’un seul obstacle : ce renégat de MacDowell. Or celui-ci s’apprête à marier sa fille chérie Maggie à un Anglais. Le moment est idéal pour lui tendre une embuscade…
Pourtant, pour la première fois depuis le début de la guerre, Eoin sent sa main trembler car, sept ans plus tôt, il a épousé Maggie bien qu’elle appartînt au camp ennemi. Puis elle l’a trahi et il lui a laissé croire qu’il était mort. Aujourd’hui, même s’il la hait, il n’a pas renoncé à ses droits d’époux.

 

Mon avis:

C’est toujours un grand plaisir pour moi de découvrir un nouveau roman de Monica McCarty. Pour tout vous dire, aujourd’hui j’en viens même à les précommander. Ça me fait une belle surprise ainsi quand celui-ci arrive dans la boite aux lettres quelques mois plus tard. Je fais exprès de ne pas retenir la date de sortie. C’est comme si je me faisais un cadeau surprise. Vous arrive-t-il de faire ça?

Bon revenons à notre livre. Pour cet ouvrage, l’auteur décide de construire son histoire avec un retour dans le temps. On fait donc la connaissance d’Eoin, le frappeur qui s’apprête à exécuter une mission délicate, où il doit affronter son épouse qu’il n’a pas vu depuis 7 ans. Leur histoire a commencé alors qu’ils étaient très jeunes, naïfs et fougueux. Issus de clans opposés, leur idylle n’a pas été facile. Secrets, non-dits et quiproquos se succèdent. Avec ce retour en arrière, on se rend compte de la force de la Garde des Highlands et des épreuves qu’elle a dû assurer. On découvre aussi l’arrivée et le recrutement d’un nouveau membre dans cette alliance. Les retrouvailles pour Maggy et Eoin sont une épreuve pour eux. C’est aussi le moment de réparer les conflits toujours existants et de voir que même après 7 ans l’attirance est toujours là. J’ai encore passé un super moment à dévorer ce livre, et je ne peux que vous conseiller cette saga.

 

PS: J’aimerais tout de même signaler ma déception que « J’ai lu » ait changé toute sa charte graphique. Aujourd’hui nous avons tous une saga dépareillée à cause de ce changement.

Les chevaliers des Highlands, tome 09 : La flèche de Monica McCarty

Synopsis

Archer d’élite, Gregor MacGregor fait partie de la garde du roi d’Écosse. Suite à un raid anglais, il sauve une petite orpheline puis, ne sachant que faire d’elle, la laisse en pension à son frère. Les années passent. De retour sur son domaine ancestral, Gregor découvre avec stupeur que sa pupille a déjà vingt ans ! Cate est aussi un vrai garçon manqué qui a suivi un entraînement martial pour ne plus jamais subir la brutalité des soudards. Il faudrait la marier, mais qui épouserait une fille imbattable au corps-à-corps ? Gregor ignore que Cate l’aime depuis le premier jour d’un amour fou, et que la diablesse lui réserve encore bien des surprises.

Mon avis

Étonnement ça doit être l’un des premiers livres de Monica McCarty où je me suis ennuyée… Dès les premières pages, on fait la connaissance de Cate et de son passé douloureux. Son histoire la rendu forte, que se soit son caractère ou sa force physique. Elle aime aussi en secret son sauveur Gregor, alias La Flèche. Voilà donc ce qui m’a déplu dans ce livre, c’est ce jeu de « je t’aime moi non plus ». Gregor aussi tient à elle, mais ne veut pas l’admettre.
L’action arrive tout de même à la fin de livre et re-dynamisme l’ensemble. Je reste tout de même déçu par ce livre, où je trouve aussi que la quête du trône à peu avancé.

Les chevaliers des Highlands, tome 8 : Le brigand de Monica McCarty

Synopsis:

Au château de Kildrummy, fief de son frère Clifford chargé par le roi de mater la rébellion écossaise, la toute jeune Rosalin est fascinée par un prisonnier au physique de colosse. Apprenant qu’il va être exécuté, elle se glisse une nuit jusqu’à son cachot et le libère. Six ans plus tard, le vent a tourné. Les Highlanders victorieux sèment la terreur en territoire anglais. Lors d’un raid sur le village, Rosalin est enlevée. Son ravisseur n’est autre que Robbie Boyd, son amour de jeunesse… qui la trouble toujours autant. Maintenant, il est devenu l’homme le plus redouté d’Écosse et ne fera qu’une bouchée de la sœur chérie de son ennemi juré.

Mon avis:

Comme toujours, encore un livre de Monica McCarty que j’ai dévoré en une soirée. Ici on découvre un nouveau « fantôme » de Robert de Bruce, il s’agit de Robert Boyd le Brigand. Un highlander brute tel qu’on peut l’imaginer. Face à lui une jeune fille sensible et engagée, Rosalin, dont le frère voue une haine envers les écossais, qui est réciproque. A nouveau une guerre de clans, oeil pour oeil, anglais contre écossais se profile. Ce couple qui semble voué à l’échec au prime abord, fera avec surprise évoluer le conflit.
Encore et toujours une belle histoire, qui nous fait attendre avec impatience le tome suivant.

Les Montgomery et les Armstrong, tome 2 : La force d’aimer de Maya Banks

Synopsis:

Genevieve McInnes est enfermée derrière les murs fortifiés du donjon des McHugh, captive d’un laird cruel qui a pris plaisir à la ruiner de toutes les manières possibles aux yeux des hommes. Mais quand Bowen Montgomery surgit pour venger son clan, Geneviene réalise que son esprit a peut-être été plié à la volonté d’un autre, mais n’a pas pour autant été brisé. Pourtant, le chemin de la liberté demeure incertain. Incapable de supporter la honte de retourner vers sa famille qui la croit morte ou bien d’abandonner le clan McHugh à un nouveau laird, Genevieve opte pour une vie paisible au sein d’une abbaye. Mais la rude sensualité de Bowen éveille quelque chose en elle, quelque chose de brûlant, quelque chose de bien trop tentant…

Bowen a saisi le donjon de son ennemi, mais il n’était pas prêt à cette femme recluse qui va capturer son coeur. Il est intrigué par sa détermination, sa beauté et sa force tranquille. Mais la courtiser ne sera pas chose aisée. Car aimer Geneviene signifie lui rendre cette liberté qui lui a été volée… même si cela veut dire la perdre à jamais.

Mon avis:

J’ai vraiment adoré ce livre. Un vrai coup de coeur. J’avais vraiment apprécié le tome 1, mais celui ci est encore meilleur. On fait la découverte de Geneviene, une femme au grand courage. Après avoir était maltraité pendant un an, on se demande comment elle arrive à se lever tous les matins. L’arrivée de Bowen va tout changer pour elle. Elle va connaitre enfin la liberté qu’elle attendait, grâce à cet homme doux et bon, et bien plus encore. L’histoire est rythmée et elle nous tient en haleine jusqu’au bout. Une très belle romance et une belle plume.

Les chevaliers des Highlands, tome 7 : Le chasseur de Monica McCarty

Synopsis:

Prétendant au trône d’Écosse, Robert de Bruce est soutenu par l’Église, puissante alliée qui possède un vaste réseau de messagers capable de recueillir de précieux renseignements. Mais, parfois, les choses tournent mal. Ewen Lamont, membre de la garde d’élite des Highlands, est envoyé au secours d’une nonne tombée aux mains de l’ennemi anglais. Mission bientôt accomplie, pourtant les ennuis d’Ewen ne font que commencer. Soeur Genna est certes une créature divine, mais sa blondeur angélique et sa beauté déchaînent en lui des émotions qui n?ont rien à voir avec la dévotion d’un bon chrétien.

Mon avis:

Encore une fois, j’ai passée un bon moment avec ce nouveau tome de la saga « les chevaliers de highlands ». J’ai vraiment aimée le caractère de nos deux héros. Soeur Genna alias Janet est une femme vraiment courageuse, et elle le démontre un certain nombre de fois. Elle veut avoir sa place dans ce combat, quoique dise Ewen. J’ai passée aussi de bons moments à lire leurs joutes verbales! Une histoire rythmée et pleine de sensualité où l’on ne s’ennuie pas. Hâte de pouvoir découvrir le prochain tome qui sort bientôt. Cette sage reste vraiment un coup de cœur.

Passion d’une nuit d’été de Eloisa James

Synopsis:

Sur le point de faire ses débuts dans le monde, Charlotte Calverstill quitte Londres pour un court séjour à la campagne, chez son amie Julia. Exténuées par d’interminables leçons de maintien, toutes deux sont bien décidées à profiter de ces quelques jours de liberté. Julia suggère donc de se rendre au bal masqué de Stuart Hill. Ces réjouissances populaires sont quelque peu inconvenantes pour des jeunes filles de la bonne société mais, sous leurs dominos, personne ne pourra les identifier. Charlotte n’avait certes pas prémédité de perdre son innocence ce soir-là. C’est pourtant ce qui advient dans les jardins où l’entraîne un bel inconnu. La voilà irrémédiablement compromise… Tait pis pour les projets de mariage, elle restera célibataire ! Trois ans plus tard, Charlotte reconnaît son amant d’un soir en la personne d’Alexander, duc de Sheffield…

Mon avis:

J’ai trouvé ce livre moyen. On sent qu’il s’agit des premières écritures de l’auteur. Beaucoup de scènes traînent en longueur. Les personnages sont parfois agaçants et on a envie de les remuer. C’est dommage vu que le scénario qui peu paraître simpliste, ne l’est pas. Je ne lirais donc pas les autres tomes de cette trilogie, et préfère suivre ceux de sa saga « Il était une fois », qui sont très bien écrit.

Les chevaliers des Highlands, tome 6 : La recrue de Monica McCarty

Synopsis:

1309. Robert de Bruce organise les Jeux des Highlands. Kenneth Sutherland, connu pour être aussi vaillant à la bataille que vigoureux dans le lit des dames, est venu s’y distinguer afin d’intégrer la garde d’élite du roi. Il croise Mary, jeune femme effacée. Sous ses nippes grises, il devine l’or de ses cheveux et la splendeur d’un corps de nymphe. Après une nuit inoubliable, Mary s’enfuit. Furieux, Kenneth apprend alors que celle qu’il prenait pour une simple dame de compagnie est en réalité la comtesse d’Atholl. Quelques mois plus tard, il la retrouve en Angleterre où l’envoie le roi en mission spéciale …

Mon avis:
Quelle joie de retrouver Monica McCarty et ses highlanders. Comme vous l’avez compris, je suis une grande fan! Ce nouveau tome est consacré à « la recrue » alias Kenneth Sutherland (le frère d’Helen, l’Ange). Alors que Kenneth est prêt pour intégrer les rangs de la garde secrète, il va faire la connaissance du jeune femme qui bouleverse ses plans: Mary de Mar, qui est en mission pour le roi Edouard.
Plusieurs mois plus tard ils vont retombés nez à nez alors qu’ils sont tous les deux en missions en Angleterre. Leur romance va ainsi commencer, mais pas que!

L’auteur nous gâte encore avec ce tome, d’ailleurs je n’ai pas pu m’empêcher de le lire d’une traite comme à chaque fois. Vivement le prochain!

Les Montgomery et les Armstrong, tome 1 : Au-delà des mots de Maya Banks

 

L’histoire:

Eveline Armstrong est férocement aimée et protégée par son clan, bien qu’à l’extérieur de celui-ci, on la considère un peu « dérangée ». Car malgré sa beauté, elle ne parle pas. Personne, pas même sa famille, ne sait qu’elle ne peut rien entendre. Satisfaite de sa vie de recluse, Eveline a appris à lire sur les lèvres tandis que le monde la prend pour une idiote. Mais quand un mariage arrangé avec un clan rival fait de Graeme Montgomery son époux, Eveline accepte son devoir. Graeme est un rude guerrier avec une voix si grave et puissante que sa nouvelle épouse est capable de la percevoir, et des mains et baisers si tendres qu’il éveille en elle une passion intense.

Graeme est intrigué par la mystérieuse Eveline, dont les lèvres silencieuses sont un appel à la tentation, et dont les grands yeux pétillants d’intelligence semblent voir à travers son âme. Alors que l’intimité entre eux grandit, il apprend son secret. Mais quand les rivalités entre clan mettent la vie de la femme qu’il commence à chérir en danger, le guerrier écossais remuera ciel et terre afin de sauver celle qui a éveillé son coeur à un amour rare et magique.

 

Mon avis:

J’aime beaucoup les livres de Maya Banks, et encore une fois je n’ai pas été déçu. L’histoire est déjà pour le moindre original. Eveline ne parle plus depuis une chute et tout le monde l’a prend ainsi pour une idiote, mais elle est loin de l’être. Graeme quant à lui est un guerrier et un highlander pur et dur. Il n’aime pas ce que le roi lui demande, mais il s’y plie par loyauté et honneur. Il rencontre alors la belle Evelyne, et tombe sur le charme. Cette dernière se dévoilera de plus en plus à son mari au fil de leur rencontre.

L’histoire est vraiment très belle. J’ai eu un coup de coeur pour Evelyne. C’est une femme forte et courageuse. Elle ne se laisse pas abattre si facilement quand elle est emmené dans un clan ennemi et qui ne veut pas d’elle. J’ai adoré aussi Graeme et sa façon de la protéger.

Ce que j’ai apprécié aussi dans l’histoire, c’est qu’on ne devine pas à l’avance ce qui va se passer, ce qui peut être le cas dans pas mal de romance. J’ai apprécié être surprise, à chercher comme les personnages le pourquoi du comment. Bref un très bon moment avec ce livre. J’attend la suite avec impatience.