Jane Eyre de Charlotte Brontë

couv14623796

Synopsis:

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour…

 

Mon avis:

Voici un classique que tous connait et qui traîne dans ma PAL depuis un moment. Après avoir vu un bon nombre d’adaptation de ce livre, dont la plus récente de 2011 avec Mia Wasikowska, je me suis décidée de découvrir l’oeuvre originale.

Tout d’abord, j’ai vraiment adoré l’écriture de Charlotte Brontë, qui est très poétique et envoûtante.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de l’héroïne de notre roman. Jane est quelqu’un de très courageuse et insoumise. Dans cette société où la place des femmes est dictée, elle ne se laisse pas faire pour autant. Son passé difficile a su lui forger son caractère. Même si je connaissais l’histoire, je m’accrochais à mon livre pour savoir comment aller être raconter la suite des péripéties. L’auteur s’est nous tenir en haleine merveilleusement bien. On ne se doute pas de la tournure prochaine des événements.

Cette lecture a été une agréable surprise et je suis fière de l’avoir sortit enfin de ma PAL.

 

 

 

 

Blanche Neige de Benjamin Lacombe, Jacob Grimm et Wilhelm Grimm

couv58088826

Synopsis:

Il était une fois, au coeur de l’hiver, une reine qui cousait à sa fenêtre. Par le cadre d’ébène, elle contemplait les flocons de neige qui voletaient dans le ciel, telles des plumes. Soudain elle se piqua le doigt, et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le rouge était si beau sur la blancheur éclatante qu’elle songea :  » Ah ! Si seulement j’avais un enfant à la peau blanche comme neige, aux lèvres aussi rouges que le sang et aux cheveux noirs d’ébène !  »

 

Mon avis:

J’ai bien aimé à travers cet album redécouvrir le conte des frères Grimm que l’on connait tous. Certes depuis le temps qu’il m’a été conté , j’avais un peu oublié comment l’histoire se déroulait. Cela me donne envie de me replonger dans ces classiques.

Concernant les illustrations, vous savez tous que je suis fan de Benjamin Lacombe. Hé bien encore une fois, j’ai été enchanté de découvrir cet ouvrage. Les dessins sont justes sublimes. Je vous invite à le découvrir, vous ne serez pas déçu.

Les Quatre Filles du Docteur March de Louisa May Alcott

Synopsis:

Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy March, quatre sœurs âgées de onze à seize ans. Leur père absent – la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l’armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu’elles font avec leur caractère bien différent : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d’un premier amour ; Jo, qui ne se départit jamais d’un humour à toute épreuve ; la généreuse Beth ; la blonde Amy, enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité…

Mon avis:

Ce livre a été une belle découverte pour moi. En effet, bien qu’il est connu et considéré comme un classique jeunesse, je ne l’avais encore jamais lu, mais vu son adaptation cinématographique il y a quelques années. Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet, et on fait connaissance avec les 4 sœurs aux personnalités bien différentes, mais tout de même très attachantes. En pleine guerre de Sécession, ces jeunes filles attendent leur père partit à la guerre avec leur mère. Elles cherchent ainsi à dynamiser leurs vies en jouant toutes ensembles, mais aussi avec leur nouveau voisin qui les rejoint. Au fil des pages, on rigole avec eux, mais on apprend aussi. De nombreux conseils d’éducation, de respect sont présent dans ce livre.
Ce roman est vraiment touchant et très bien écrit. On ne s’ennuie pas une minute. Je vous le conseille pour ceux qui ne l’on pas encore lu.

Quand on a le bonheur d’aimer, tout le reste est vil sur la terre de Beaumarchais

Synopsis:

A l’âge de cinquante-sept ans, après une vie amoureuse déjà fort remplie, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais rencontre Amélie Houret de La Morinaie, qui sera sa dernière maîtresse. Il s’éprend follement de cette femme qui excite le désir et feint la vertu. Leur liaison, à laquelle ne manqueront ni les scènes de jalousie ni les déclarations torrides, s’éclaire grâce à la correspondance, longtemps inédite, que les amants échangèrent pendant plus de dix ans.  » Nos corps, doux instruments de nos jouissances, n’auraient que des plaisirs communs sans cet amour divin qui les rend sublimes.  »

Mon avis:

En ce jour de Saint Valentin, ce livre est parfaitement dans le thème. On y découvre des lettres d’amour entre Beaumarchais et sa maîtresse. Ce livre est remplit de beauté. Les mots, les phrases sont comme des poèmes, des odes à l’amour. J’ai vraiment passée un bon moment à lire ses lettres. Un petit secret: je rêve même secrètement de recevoir ce genre de déclaration!
Le seul gros problème de ce livre, et qu’il manque des lettres, on ne peut pas vraiment suivre et bien comprendre leur histoire. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre, surtout l’ayant savourer sur plusieurs jours.

L’art de choisir sa maîtresse et autres conseils indispensables de Benjamin Franklin

Synopsis:

Inventeur du paratonnerre et respectable rédacteur de la Constitution américaine, Benjamin Franklin était aussi, on le sait moins, un facétieux chroniqueur. Dans ces textes impertinents et excentriques, il prodigue une série de recommandations réjouissantes, de l’art de choisir sa maîtresse (en huit excellentes raisons, dont la plus surprenante est sans doute qu’elle ne doit pas être trop jeune…) à la meilleure façon de transporter un serpent à sonnettes, ou de devenir la reine des commères. Preuve, s’il en était besoin, que l’humour ne connaît ni les frontières ni les âges.

Mon avis:

Benjamin Franklin est un homme aux multiples talents. Et un que je ne lui connaissais pas encore est son humour. Ce livre est très agréable à lire, et pratique quand on est dans les transports, ou que l’on attend un rendez vous. Il est composé de plusieurs lettres avec des thèmes différents. J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Benjamin Franklin écrit extrêmement bien, et il est très agréable à lire. J’ai bien rit aussi, ce qui m’arrive assez rarement avec un livre. A savoir que le titre du livre ne fait pas référence à toutes les lettres qui y sont présentes. Il y a même une chanson à boire!

Bref une bonne découverte et je compte bien me procurer d’autres livres de cette collection « La lettre et la plume » qui me semble prometteuse.

L’Ile au trésor de Christophe Lemoine

Synopsis:

D’après l’oeuvre de Robert Louis Stevenson

Dans l’auberge tenue par ses parents, le jeune Jim Hawkins fait la connaissance fortuite de Billy Jones, un vieux marin moribond et pétri d’alcool, sur qui pèse une terrifiante menace. Après la mort de ce dernier, Jim découvre dans ses bagages une carte au trésor, promesse de fortune et d’aventures. Il partage cette découverte avec le docteur Livesey et le chevalier Trelawney, qui embarquent avec lui sur l’Hispaniola. Long John Silver, dont un perroquet ne quitte jamais son épaule, fait également partie du voyage. Arrivée sur l’île, une bande de pirates dont John Silver se révèle être le capitaine, tente de s’emparer du trésor, en multipliant les attaques et les traîtrises contre l’équipage de Jim.

Mon avis:

J’ai apprécie découvrir ce classique de la littérature en BD. Je ne pourrais pas comparer cette BD à l’oeuvre originale ne l’ayant pas lu. Toute fois j’ai passée un belle aventure en compagnie de ses marins, pirates. Les dessins sont bien réalisés et l’histoire bien racontée. Je n’ai pu m’empêcher de penser un certain nombre de fois au film Pirates des Caraibes. J’avais lu à l’époque de sa sortie, que le scénario était inspiré entre autre de ce livre. Hé bien c’est vrai, j’ai revu de scènes avec le célèbre Jack Sparrow!  Bref une belle découverte et un bon moment passé avec cette lecture.

« Quinze marins sur le bahut du mort, Yo-Ho-Ho et une bouteille de rhum ! »

Cyrano par Tai Marc Le Thanh

L’histoire:
Cyrano avait un gros nez.
Cyrano était amoureux de sa cousine Roxanne.
Mais il n’osait le lui aire (à cause de son gros nez).
Heureusement, Cyrano était poète.

Voici les aventures tumultueuses de Cyrano racontées très librement (et même d’une façon un peu cavalière), d’après Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

 

Mon avis:

J’ai vraiment apprécié découvrir l’histoire de Cyrano autrement. Le livre est magnifiquement réalisé, illustré et résumé. Un coup de cœur.

Après pour tout vous dire, j’ai joué le rôle de Roxane au théâtre. Ce livre me tient forcément à cœur!

Les Hauts de Hurlevent d’Emily Bronte

 

L’histoire

Sur les terres balayées par les vents du nord, le malheur s’abat lorsque M. Earnshaw recueille Heathcliff, un va-nu-pieds, qu’il élève comme ses propres enfants. Dès lors se déchaînera sur la lande isolée une violente tempête d’amours et de haines… Dès lors chacun ne gagnera le repos de son âme qu’au terme d’une douloureuse errance… Dès lors la paix reviendra peut-être sur les Hauts de Hurlevent ?

 

Mon avis

Ayant lu le roman il y a très longtemps, ça a été un véritable plaisir de me replonger dans l’histoire de cette manière. Les dessins sont très bien réalisés et nous transmettent l’émotion des personnages. Les passages qui ont été choisit et illustrés résument bien l’histoire du roman, puisque oui passer d’un livre de 400 à 94 pages, ça ne doit pas être facile!

Nord et Sud d’Elisabeth Gaskell

Après une enfance passée dans un village riant du Hampshire, Margaret Hale, fille de pasteur, s’installe dans une ville du Nord. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s’éveille. John Thornton, propriétaire d’une filature, incarne tout ce qu’elle déteste : l’industrie, l’argent et l’ambition. Malgré une hostilité affichée, John tombera sous son charme.

Mon avis:

J’ai lu bien plus vite que je ne l’aurai cru, ce petit pavé. Le thème principal du roman, comme son titre l’indique, est le contraste entre les gens Nord et ceux du Sud. Ainsi, les gens du Sud sont vus comme des bourgeois, faisant beaucoup de choses pour se divertir. Ceux du Nord sont vus comme des orgueilleux, avares, travaillant beaucoup et n’ayant aucunes manières.

Nous suivons ainsi les pas de Margaret Hale, on l’a voit au début vivre à la campagne du Sud de l’Angleterre à Helstone. Mais son bonheur est de courte durée. En effet son père démissionne et quitte le presbytère qu’ils occupaient. Mr Hale décide de s’installer dans une ville du Nord de l’Angleterre, Milton, où il exercera la profession de précepteur. Dans cette région à l’opposé de ce qu’elle a connu, Margaret rencontrera Mr Thornton, un homme qui est tout ce qu’elle déteste: un ambitieux propriétaire d’une filature et qui tombera amoureux d’elle. Malgré des débuts difficiles, Margaret finira par trouver sa place dans le Nord.
.
Globalement, j’ai bien aimé lire ce lire en me remémorant l’adaptation de la BBC, que je trouve très correcte.
Un petit regret, je m’attendais à avoir à peu près le même style d’écriture que celui de Jane Austen. Mais l’histoire est beaucoup plus dur. Au final ce n’est pas un roman d’amour (même si il est présent), mais plutôt sur les luttes sociales.