Livres, Jeunesse

La Montagne noire de Maria Jalibert

couv32957399

Éditeur : Didier Jeunesse
Pages : 128 pages
Parution : 19 Septembre 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Discret et rêveur, Rémi se sent à l’écart dans la colo où il passe l’été. À tel point que lors d’un pique-nique dans la Montagne Noire, il est oublié par le groupe. Difficile de ne pas se laisser submerger par la peur, seul et perdu au cœur d’une forêt pleine de mystères !

 

Mon avis:

Avec La montagne noire, on suit l’histoire de Rémi, un jeune garçon qui vient de perdre ses parents. Il est ainsi recueilli par son oncle et sa tante, tous les deux agriculteurs. Mais malheureusement, ils ont peu de temps à consacrer à ce jeune garçon pendant l’été. Ils décident donc de l’envoyer en colonie de vacances, afin que Rémi passe un été comme les autres, et ne s’ennuie pas. L’endroit est super, et aurait sûrement plu à Rémi dans d’autres circonstances. L’enfant qui était si enthousiaste autre fois, et devenu rêveur, calme et perdu. Et c’est ainsi que rien ne se passe comme prévu…

Rémi est un jeune garçon très attachant, et on passe de super moments en sa compagnie. On peut penser de prime abord que l’ambiance sera morose, mais bien au contraire, elle est très positive et avec des notes d’humour. On se perd volontiers avec lui dans cet univers rempli de mystère et d’imaginaire. J’ai vraiment apprécié ma lecture avec une petite goûte de trop peu, quand je l’ai fini. Je n’ai pas vu le temps passer, et je retournerais bien passer encore un peu de temps avec Rémi. En plus de l’histoire qui m’a captivé de suite, l’écriture est très agréable, et m’a fait penser à l’univers des contes. Bref, une belle découverte qui se lit très vite.

4 étoiles

Jeunesse, Livres

Emile, l’intraitable Zola de Bertrand Puard

couv62318827

Éditeur : Hachette
Pages : 200 pages
Parution : 29 Août 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Émile mène une vie bien tranquille à Aix-en-Provence, où il partage son temps entre le collège, les balades avec son camarade Paul Cézanne dans les oliveraies et des rendez-vous secrets avec son amoureuse.
Mais une grande nouvelle vient bouleverser le futur écrivain : son père lui aurait laissé un trésor ! Émile se lance alors dans un immense jeu de piste qui le conduit à Paris, la ville de tous les mystères. À qui peut-il faire confiance ? Qui sont ses ennemis ? D’aventure en aventure, le jeune Zola est au moins sûr d’une chose : il aura plein d’histoires à coucher sur le papier, quand il rentrera chez lui – s’il rentre

 

Mon avis:

Avec ce roman jeunesse, on suit les pas du jeune Émile Zola, et de son ami Paul Cézanne, tous les deux collégiens à Aix en Provence. Un soir, il reçoit un courrier, et c’est le départ d’une aventure, à la découverte du secret de son père.

Ce roman est inspiré de faits réels. On retrouve notamment des personnages comme Nana et Gervaise, que l’on peut retrouver dans ses romans. Mais aussi des décors emblématiques de ses futures œuvres littéraires. J’ai apprécié ma lecture, où l’on peut redécouvrir ce grand écrivain autrement. Au fil de la lecture, les thèmes de la pauvreté, de la vie ouvrière et bourgeoise, et de l’injustice sont abordés. Des thèmes que l’on a justement l’habitude de le voir défendre. J’ai passé un bon moment de lecture, tout en étant pas complètement convaincue. Je trouve que l’histoire était peut-être un peu trop survolée, et qu’elle méritait d’être plus approfondie. L’idée est intéressante, mais je m’attendais à plus.

A savoir que l’auteur a écrit un ouvrage avec le même principe sur Alexandre Dumas, nommé « Alexandre : l’intrépide Dumas », et qu’il a d’autres projets dans ce sens.

3 étoiles

Jeunesse, Livres

Emily de Liz Kessler

couv8849230

Éditeur : Hachette
Pages : 180 pages
Parution : 23 Mai 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Emily Claquevent a vécu toute sa vie sur un bateau. Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, en douze ans elle n’a jamais mis un pied dans la mer, pas plus que dans une piscine. Sa mère a bien trop peur des accidents aquatiques.
Voilà pourquoi, en cette nouvelle année scolaire, elle est impatiente d’assister à son premier cours de natation. Mais celui-ci lui réserve une surprise de taille. Si elle pressentait bien qu’elle prendrait plaisir à nager, elle ne s’attendait pas à se sentir littéralement comme un poisson dans l’eau. Encore moins à ce qu’une queue de sirène lui pousse ! La vie d’Emily devient tout d’un coup beaucoup plus compliquée, mais aussi bien plus palpitante ! Explorer le monde sous-marin, découvrir la vérité sur son père, cacher son secret à sa mère… Les aventures d’Emily Claquevent ne font que commencer  !

 

Mon avis:

Nous faisons la rencontre d’Emily, une jeune collégienne qui vient de fêter ses 12 ans.  Elle vit seule avec sa mère dans un bateau. Elle n’a jamais connu son père et sa mère ne l’évoque jamais. Sa vie va basculer le jour où elle va prendre son premier cours de natation à son école. Elle ne s’était à ce jour encore jamais immergée dans l’eau: piscine, bain, mer… elle ne connait ça que de vue et n’a jamais essayé. C’est donc avec grande joie qu’elle rejoint un groupe de nageur, et avec grande surprise elle découvre qu’elle sait nager merveilleusement… jusqu’au moment où elle sent ses deux jambes se liées. Au contact de l’eau, elle devient sirène et elle va devoir le cacher à tout le monde.

Le personnage d’Emily est très attachant et remplit de courage. Cette jeune fille entre en 6e dans un établissement qu’elle ne connait pas vraiment. Elle n’a pas non plus beaucoup d’amis à part Shona, qui est aussi une sirène. Au fil des pages, on va la voir grandir, et découvrir un monde féerique qu’elle ne connaissait pas. La lecture est rapide et toute en douceur. J’ai aussi aimé toutes les références au monde marin avec notamment les noms des créatures que l’on croisent.

3 étoiles

 

Bande dessinée, Jeunesse, Livres, Romance

Lectures pour l’été

L’été est là ! Et quoi de mieux que d’accompagner vos vacances avec un bon livre. Je partage avec vous quelques idées en tout genre…

N’hésitez pas à partager vous aussi vos lectures pour l’été !

 

Jeunesse

 Jake Gryphon, tome 1 : Le dernier héritier de E.G. Foley

 Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher et Sue Hellard

 

Romance

 La splendeur de l’honneur de Julie Garwood

 Nuits blanches à Langston manor de Jacquie d’ Alessandro

 Les frères Kincaid de Lily Blackwood

 

Bande dessinée

 Le château des étoiles de Alex Alice

 Le grand méchant renard de Benjamin Renner

 Astrid Bromure de Fabrice Parme

 

Manga

 Underwater de Yuki Urushibara

 

 

 

Ma PAL en prévision:

Edelweiss de Lucy Mazel et Cédric Mayen; Emma G. Wildford de Zidrou et Edith;  La Mer en Hiver de Susanna Kearsley; La sirène de Kiera Cass; Love story à l’iranienne de Deloupy et Jane Deuxard; Phobos de Victor Dixen; Préjugés et orgueil de Lynn Messina; Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell…

Jeunesse, Livres

Miss Charity de Marie-Aude Murail

couv5719206

Éditeur : L’école des loisirs
Pages : 562 pages
Parution : 6 Novembre 2008
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Charity est une fille.
Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l’église, à la rigueur. Les adultes qui l’entourent ne font pas attention à elle, ses petites soeurs sont mortes.
Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l’espoir qu’un jour quelque chose va lui arriver…

 

Mon avis:

Ce roman retrace la vie et les aventures de Charity Tiddler, une jeune demoiselle londonienne au XIXème siècle. Miss Tiddler ne souhaite pas évoluer comme les autres et se ranger pour devenir la parfaite Lady. Elle veut mener sa vie comme elle l’entend. Mais au XIXème siècle, une femme doit obéir et se taire… Tout au long du livre, on suit son évolution et son apprentissage. Et elle tentera toujours de réaliser ses rêves.

J’ai passé un bon moment à lire ce livre tout en douceur et en délicatesse. L’atmosphère à beau être légère et enfantine, on suit les aventures d’une femme qui veut se montrer moderne, qui a une grande soif de connaissance, et qui veut être indépendante. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et attachants. L’écriture est très agréable, et rythmée. On voit que l’auteure s’est bien documentée sur la période pour l’intégrer au mieux. Elle est aussi accompagnée de superbes illustrations de Philippe Dumas. Même si c’est un livre jeunesse, il peut très bien être lu par des adultes.

3,5 étoiles

Jeunesse, Livres

La singulière aventure de Pénélope Vermillon de Valija Zinck

Éditeur : Rageot
Pages : 304 pages
Parution : 11 Avril 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pénélope a les cheveux gris et une odeur de feu. Cela a beau être étrange, la petite fille ne s’en est jamais vraiment souciée. La seule chose qui attise un peu sa curiosité, c’est que chaque été, le jour de son anniversaire, il pleut et que, ce jour-là, la pluie ne mouille pas. Cependant, quand Pénélope découvre par hasard qu’elle a en fait les cheveux roux et des pouvoirs un peu bizarres, tous les petits mystères de sa vie se transforment en un océan d’énigmes. Ces pouvoirs sont-ils hérités de son père, comme le lui révèle finalement sa mère ? Pourquoi cette dernière lui a-t-elle fait croire qu’il était mort alors qu’il les a tout simplement abandonnées ? Tandis que la magie croit en Pénélope, s’épanouit aussi la colère et l’envie de partir à la recherche de ce père absent…

 

Mon avis:

Merci aux éditions Rageot pour ce service presse.

Pénélope est une fillette de 10 ans qui a du caractère. Elle habite avec sa mère Lucie, sa Mamie et son chat, dans une « maison à peau de dragon », en dehors de la ville. Elle a toujours eu les cheveux gris et une odeur de feu. Mais elle finit par découvrir que sa mère lui a menti, et qu’elle lui colore les cheveux durant son sommeil. En fait, Pénélope a une magnifique chevelure flamboyante, qui lui confère des pouvoirs magiques assez insolites ! Elle découvre aussi qu’elle les a hérité de son père, une personne dont elle connait très peu de choses. On la suit ainsi dans son quotidien, et par la suite dans sa singulière aventure…

L’histoire est parfaitement en accord avec la couverture, colorée, simple et attachante. C’est avec le sourire aux lèvres qu’on embarque dans les aventures de Pénélope. Cette jeune fille est pleine de vie, et on ne s’ennuie pas. On découvre sa famille, qui nous fait aussi bien rigoler. On s’est tout de suite d’où elle tient son caractère bien trempé. Les petites notes de magie rend la quête un peu plus mystérieuse. Juste un peu déçu de la fin que j’ai trouvée un peu précipitée.

3 étoiles

Jeunesse, Livres

Jake Gryphon, tome 1 : Le dernier héritier de E.G. Foley

couv14465453

Éditeur : Hachette
Collection : Aventure
Pages : 300 pages
Parution : 18 Avril 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Jake est un orphelin comme les autres. Son quotidien : vol de tourtes, cache-cache avec la police, et courses-poursuites à travers les rues de Londres. Mais depuis ses douze ans, il se passe des choses bizarres. Voire… totalement étranges. Il est capable de déplacer des objets par la pensée (pratique !). Ou bien de parler avec des fantômes (étonnant !). Sans compter ce lord qui prétend être son oncle et veut le faire disparaître. Et voilà Jake catapulté dans un monde plein de magie, peuplé de créatures de légende, où le danger rôde partout. Heureusement, le jeune pickpocket va découvrir qu’il peut compter sur ses amis !

 

Mon avis:

Merci aux éditions Hachette et à NetGalley pour cette lecture qui se révèle être un coup de cœur.

Jake est un jeune orphelin de 12 ans qui traîne dans les bas fonds de Londres, à l’époque victorienne. Il a une réputation de voleur, ce qu’il lui a valu quelques ennuis avec la justice. Heureusement sa meilleure amie irlandaise, Dani, et là pour lui remonter les bretelles quand il faut. Mais Jack n’est pas un enfant comme les autres, il voit des fantômes et parle avec eux, et il arrive même à faire bouger des objets par la pensée. Ce qu’il lui vaux de beaux mal de cranes quand il utilise trop souvent ses pouvoirs. Alors qu’il mène son train train quotidien, sa vie va d’un seul coup basculer vers une course poursuite, où de nombreux secrets lui seront dévoilés ainsi qu’un monde magique, dont il ne soupçonnait pas l’existence.

Jack est un enfant bien débrouillard et il a une sacrée repartie. J’ai bien aimé le passage où il dit qu’il n’a pas volé la tourte, mais que c’était elle qui était venue à lui ! De bons moments de fous rires garantie avec ce petit numéro. Avec lui et Dani, on découvre un monde magique peuplé de créatures fantastiques en plein cœur de Londres. On s’attache très vite à ce petit aventurier, et comme lui, on veut découvrir le mystère de sa naissance et de ses dons magiques. D’autres personnages s’intègrent vite au récit, et viennent l’enrichir. Comme Derek, qui sera un vrai piller pour Jack. Grâce à lui il découvrira qui il est réellement, mais aussi apprendra à maîtriser ses pouvoirs.

Ce premier tome me rappelle un peu Harry Potter avec un univers différent. La touche historique avec la reine Victoria a achevée de me convaincre. J’ai hâte de lire les autres tomes de cette saga qui s’annonce prometteuse. Il y a déjà 6 tomes de sorties, et le tome 2 sort le 11 juillet, j’ai vraiment hâte de continuer à suivre ses aventures. Ce qui m’a aussi surprise, c’est que ce tome n’a pas un auteur, mais deux. Il s’agit d’un couple qui l’écrit ensemble, Eric et Gaelen. Et autant dire que ce livre est très bien écrit. Une fois commencée, on ne peut plus le lâcher. Si vous ne le connaissez pas, allez-y foncez. C’est une pépite qui mérite d’être mise en valeur.

5 étoiles

Jeunesse, Livres

Qui décide, tous les soirs, d’allumer les étoiles ? de Carine Bausière

couv38444457

Éditeur : Ravet-Anceau
Pages : 200 pages
Parution : 22 Août 2016
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Témoignage

Lien Amazon

 

L’histoire:

Moi, c’est Camille. Je ne peux pas dire que je nage dans le bonheur. Mon père n’y comprend rien aux trucs de filles, mon petit frère Babar me colle constamment et je n’ai toujours pas de chéri. Mais surtout, surtout, je n’ai plus de maman. Elle est morte brutalement et nous a tous laissés complètement déboussolés. Heureusement, je peux compter sur Benjamin pour me remonter le moral avec ses blagues presque drôles. Benjamin, c’est mon meilleur ami. Ce serait aussi mon amoureux idéal s’il ne préférait pas les garçons.
J’ai un grand rêve : quitter Roubaix pour découvrir New York, ses buildings et son effervescence permanente. Mais avant de le réaliser, je dois régler mes problèmes. Ça, ce n’est pas une mince affaire !

 

Mon avis:

Avec ce roman, on fait connaissance avec Camille, une jeune adolescente qui nous livre  son quotidien bien difficile depuis le décès soudain de sa maman. Heureusement que son meilleur ami est là, puisque ce n’est pas son père, ni son petit frère qui vont l’aider.

Le contexte du roman est certes bien triste, mais c’est avec une note d’optimisme qu’a décidé d’utiliser l’auteur, pour nous raconter son histoire. On découvre le combat de Camille pour sortir la tête de l’eau, et on est forcément touchée dans sa lutte. On penserait presque au récit d’une histoire vraie, avec quelques notes humoristes qui se mêlent à l’histoire. L’auteur nous livre un beau moment de vie qui ne peut pas nous laisser indifférent. En plus du deuil, des thèmes importants y sont dépeint comme la monoparentalité, l’homosexualité, l’adoption…

J’ai souri quand j’ai vu que l’intrigue se passait à Roubaix. Habitant à Lille, donc juste à côté, il est rare de voir Roubaix mis en lumière dans un roman !

 

3 étoiles