Livres, Romance, Romance historique

Le Highlander, tome 1 : Captive du Highlander de Julianne MacLean

couv34552904

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 456 pages
Parution : 19 Octobre 2012
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Lady Amelia Templeton préférerait mourir que de céder à son ennemi juré, Duncan MacLean, le guerrier le plus féroce de son clan. Alors qu’il s’apprête à tuer le fiancé d’Amelia, le Highlander tombe sous le charme de cette ravissante créature et décide de l’enlever, saisissant l’occasion de se venger de celui qui a assassiné l’amour de sa vie.
Mais la belle Amelia n’est pas une prisonnière comme les autres. Elle provoquera chez le Highlander un sentiment plus puissant que sa fureur guerrière.

 

Mon avis:

Duncan MacLean éprouve une haine viscérale envers le Colonel Bennett, l’homme qui a massacré sa fiancée. Ainsi, lors d’une nuit noire, il se glisse dans Fort William afin de tuer son ennemi. Alors qu’arrivant à sa chambre, il pensait le trouver endormi, il fait face à un problème. A sa grande surprise, c’est une jeune femme qui dit être sa fiancée, qui s’y trouve. Plutôt que la tuer, il décide de la kidnapper afin de faire souffrir plus longuement Bennet. Mais Amelia n’est pas décidé à se laisser faire, et s’est avec beaucoup de difficultés qui va devoir la tenir prisonnière. D’autant plus quand elle sait qu’elle se retrouve confrontée au Boucher des Highlands.

Voici le premier tome d’une trilogie que j’ai grandement apprécié. Notre couple est original. Ils pensent être complètement opposés, ce qui promet quelques surprises. Amelia grandit dans cette aventure, elle a toujours été protégée, mais aujourd’hui elle souhaite comprendre d’elle-même. Intelligente et courageuse, elle n’a pas peur de poser des questions qui peuvent être délicates. J’ai particulièrement aimé le personnage de Duncan, qui est très complet. Leur complicité se développe au fil des pages, et je me suis attachée à son personnage. J’ai tout de suite eu envie de découvrir ses secrets, dont on finit par se douter. J’ai aussi aimé la plume de Julianne MacLean, qui a su m’enchanter dans ses descriptions de l’Ecosse.

4,5 étoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s