L’épouvantail qui voulait voyager de Hubert Ben Kemoun et Hervé Le Goff

couv62841291

Synopsis:

Le vieil épouvantail se sent si seul qu’il pleure. Le vieil épouvantail se sent si inutile qu’il pense ne plus avoir d’amis. Personne qui pourrait l’aider à se promener, juste de l’autre côté de la colline, lui qui n’a jamais bougé de son champ. Mais au matin d’un jour de printemps, deux cent mille oiseaux l’emmènent pour un voyage extraordinaire !

 

Mon avis:

Petite, j’adorais les histoires du Père Castor. J’ai voulu renouer avec ce plaisir en m’achetant cet album.  L’histoire qui est racontée, est sublime et émouvante. Cet épouvantail se sent seul. Il est triste de voir toujours le même paysage, il s’ennui. Un petit moment de déprime qui va vite s’évanouir grâce à ses amis oiseaux qui vont se mobiliser pour lui. Grâce à eux il va vivre une grande aventure.

Ce livre est subliment illustré et raconté. Il est rempli de poésie. L’univers commence sombre, pour devenir lumineux. Je ne vais plus voir les épouvantails de la même manière maintenant !

Si vous cherchez un petit moment de douceur, je vous conseille ce livre !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s