Les brumes d’Avallach de Marah Woolf

couv5188107

Synopsis:

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

 

Mon avis: 

Participant à un challenge sur l’Ecosse, le titre et la couverture m’ont intrigués quand je les ai découvert, et j’ai finit par me le procurer lors d’une vente privé. Ce livre est une romance young adult avec un univers mythologique et de légendes.
Dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Twilight une nouvelle fois. Oui ce n’est pas le premier roman à m’y faire penser! J’ai tout de même réussit à m’accrocher à l’intrigue et à me laisser envoûter par l’univers.
On fait la connaissance de Emma, une jeune adolescente américaine qui vient de perdre sa mère. N’ayant pas d’autre famille aux Etats-Unis et ne connaissant pas son père, elle est envoyé chez son oncle, en Ecosse, sur l’île de Skye. Elle prend rapidement ses marques et s’habitue à cette nouvelle vie et ses nouveaux paysages. Ensuite il y a le fameux Calum, un jeune homme beau, ténébreux et surtout mystérieux. Le coup de foudre a lieu, mais Emma a du mal à le cerner et comprend assez vite qu’il cache un lourd secret qu’elle veut à tout prix comprendre.

J’ai bien aimé au fil de la lecture toutes les références que fait l’auteur, que ce soit sur la mythologie ou la littérature. De nombreux classiques y sont cités. Les paysages et lieux sont très bien décrit, ce qui nous donnent vraiment envie de visiter cette île et découvrir ces villes. Le style de l’auteur est simple et fluide. Je dirais que heureusement qu’il y a ces références et descriptions, sinon cet ouvrage serait ennuyant avec seulement cette romance difficile. Ce livre qui m’a fait penser à Twilight au début, peut aussi faire penser à La petite sirène.

Même si ce livre n’est pas un coup de cœur, je suis curieuse de savoir la suite, puisqu’il s’achève de façon brute.

Publicités

4 réflexions sur “Les brumes d’Avallach de Marah Woolf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s