Lectures pour l’été

L’été est là ! Et quoi de mieux que d’accompagner vos vacances avec un bon livre. Je partage avec vous quelques idées en tout genre…

N’hésitez pas à partager vous aussi vos lectures pour l’été !

 

Jeunesse

 Jake Gryphon, tome 1 : Le dernier héritier de E.G. Foley

 Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher et Sue Hellard

 

Romance

 La splendeur de l’honneur de Julie Garwood

 Nuits blanches à Langston manor de Jacquie d’ Alessandro

 Les frères Kincaid de Lily Blackwood

 

Bande dessinée

 Le château des étoiles de Alex Alice

 Le grand méchant renard de Benjamin Renner

 Astrid Bromure de Fabrice Parme

 

Manga

 Underwater de Yuki Urushibara

 

 

 

Ma PAL en prévision:

Edelweiss de Lucy Mazel et Cédric Mayen; Emma G. Wildford de Zidrou et Edith;  La Mer en Hiver de Susanna Kearsley; La sirène de Kiera Cass; Love story à l’iranienne de Deloupy et Jane Deuxard; Phobos de Victor Dixen; Préjugés et orgueil de Lynn Messina; Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell…

Journal d’une sorcière de Valeria Dávila et Mónica López

couv65119268

Éditeur : Crackboom!
Pages : 32 pages
Parution : Septembre 2018
Tome : 01/01
Format: Album
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Est-ce que toutes les sorcières aiment faire peur aux enfants et manger des yeux de crapauds? Certainement pas toutes! Découvre les rêves intimes d’une sorcière qui souhaite un peu de changement dans sa vie.

Sur un ton humoristique, la collection CHER JOURNAL donne un accès privilégié à l’intimité de personnages de contes de fée.

 

Mon avis:

Merci aux éditions Crackboom pour cette lecture !

Avec cet album jeunesse, on découvre l’histoire d’une sorcière pas comme les autres. Elle souhaite pouvoir partir en vacances, être jolie et se faire courtiser par un beau prince, rouler en voiture et non plus sur un balais… soit avoir une vie normale, comme tout le monde.

Ecrit sous forme de journal intime, avec de magnifiques illustrations, on suit ainsi le quotidien de cette sorcière qui a besoin de se livrer. On retrouve tous les clichés que l’on a des sorcières que l’on peut croiser dans les contes. Un album en soit très touchant et amusant avec une jolie morale qui en ressort. Je suis curieuse de découvrir les autres.

3 étoiles

Miss Charity de Marie-Aude Murail

couv5719206

Éditeur : L’école des loisirs
Pages : 562 pages
Parution : 6 Novembre 2008
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Charity est une fille.
Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l’église, à la rigueur. Les adultes qui l’entourent ne font pas attention à elle, ses petites soeurs sont mortes.
Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l’espoir qu’un jour quelque chose va lui arriver…

 

Mon avis:

Ce roman retrace la vie et les aventures de Charity Tiddler, une jeune demoiselle londonienne au XIXème siècle. Miss Tiddler ne souhaite pas évoluer comme les autres et se ranger pour devenir la parfaite Lady. Elle veut mener sa vie comme elle l’entend. Mais au XIXème siècle, une femme doit obéir et se taire… Tout au long du livre, on suit son évolution et son apprentissage. Et elle tentera toujours de réaliser ses rêves.

J’ai passé un bon moment à lire ce livre tout en douceur et en délicatesse. L’atmosphère à beau être légère et enfantine, on suit les aventures d’une femme qui veut se montrer moderne, qui a une grande soif de connaissance, et qui veut être indépendante. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et attachants. L’écriture est très agréable, et rythmée. On voit que l’auteure s’est bien documentée sur la période pour l’intégrer au mieux. Elle est aussi accompagnée de superbes illustrations de Philippe Dumas. Même si c’est un livre jeunesse, il peut très bien être lu par des adultes.

3,5 étoiles

La singulière aventure de Pénélope Vermillon de Valija Zinck

Éditeur : Rageot
Pages : 304 pages
Parution : 11 Avril 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantasy

Lien Amazon

 

L’histoire:

Pénélope a les cheveux gris et une odeur de feu. Cela a beau être étrange, la petite fille ne s’en est jamais vraiment souciée. La seule chose qui attise un peu sa curiosité, c’est que chaque été, le jour de son anniversaire, il pleut et que, ce jour-là, la pluie ne mouille pas. Cependant, quand Pénélope découvre par hasard qu’elle a en fait les cheveux roux et des pouvoirs un peu bizarres, tous les petits mystères de sa vie se transforment en un océan d’énigmes. Ces pouvoirs sont-ils hérités de son père, comme le lui révèle finalement sa mère ? Pourquoi cette dernière lui a-t-elle fait croire qu’il était mort alors qu’il les a tout simplement abandonnées ? Tandis que la magie croit en Pénélope, s’épanouit aussi la colère et l’envie de partir à la recherche de ce père absent…

 

Mon avis:

Merci aux éditions Rageot pour ce service presse.

Pénélope est une fillette de 10 ans qui a du caractère. Elle habite avec sa mère Lucie, sa Mamie et son chat, dans une « maison à peau de dragon », en dehors de la ville. Elle a toujours eu les cheveux gris et une odeur de feu. Mais elle finit par découvrir que sa mère lui a menti, et qu’elle lui colore les cheveux durant son sommeil. En fait, Pénélope a une magnifique chevelure flamboyante, qui lui confère des pouvoirs magiques assez insolites ! Elle découvre aussi qu’elle les a hérité de son père, une personne dont elle connait très peu de choses. On la suit ainsi dans son quotidien, et par la suite dans sa singulière aventure…

L’histoire est parfaitement en accord avec la couverture, colorée, simple et attachante. C’est avec le sourire aux lèvres qu’on embarque dans les aventures de Pénélope. Cette jeune fille est pleine de vie, et on ne s’ennuie pas. On découvre sa famille, qui nous fait aussi bien rigoler. On s’est tout de suite d’où elle tient son caractère bien trempé. Les petites notes de magie rend la quête un peu plus mystérieuse. Juste un peu déçu de la fin que j’ai trouvée un peu précipitée.

3 étoiles

Le Cercle littéraire de Guernesey

 

0462841

Acteurs : Lily James, Michiel Huisman, Jessica Brown Findlay, Penelope Wilton, Tom Courtenay, Matthew Goode, Katherine Parkinson
Réalisateurs : Mike Newell
Audio : Anglais, Français
Durée : 126 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

 

 

Mon avis:

Le Cercle littéraire de Guernesey est l’adaptation du roman de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. On suit les destins de deux jeunes femmes marquées par la Seconde Guerre mondiale : Juliet, une jeune écrivaine londonienne dont les parents sont morts pendant la guerre, et Elizabeth, une habitante engagée de Guernesey qui est aussi la fondatrice du cercle. On fait la connaissance en premier lieu de Juliet à Londres. La guerre est finie et tous doivent se reconstruire. Juliet est en panne d’inspiration, et ne sait plus pourquoi et comment écrire. Jusqu’au jour où une étrange lettre de Guernesey entre en scène d’un certain Dawsey, fermier amateur de littérature qui est aussi membre d’un club de lecture formé pendant la guerre. Sur un coup de tête, elle décide de se rendre sur cette île et, découvrir l’histoire de ses habitants.

J’ai bien aimé comment a été tournée cette adaptation. On suit les pas de Juliet jusque Guernesey et on l’accompagne dans les nombreuses découvertes qu’elle va faire. Le contexte historique est bien présent, bien que des fois on a du mal à se sentir dans une atmosphère d’après guerre, notamment avec les soirées huppées de Londres. A Guernesey, c’est toute autre chose, la simplicité revient et c’est très agréable. A travers les flash-back, on découvre au fil de l’histoire comment les habitants ont vécu l’occupation, mais aussi le personnage fort qu’était Elizabeth. En voyant, les affiches, j’avais peur que la romance prenne le dessus sur l’Histoire, mais ce n’est pas le cas. La romance est présente en second plan, et c’est bien chaque membre du cercle que l’on apprend à connaitre au fur et à mesure. Et que dire des superbes paysages de Guernesey, tout simplement j’ai envie d’y aller maintenant ! Bref, ce film fut une belle surprise.

4 étoiles - film

Un manoir en Cornouailles de Eve Chase

couv39521820

Éditeur : Nil
Pages : 456 pages
Parution : 3 Mai 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

 

Mon avis:

On fait la connaissance de Lorna et Jon qui souhaitent se marier dans les Cornouailles. Elle pense que le manoir de Pencraw est l’endroit idéal, mais elle sent aussi tout de suite une certaine attirance avec ce lieu. Parallèlement, on suit la famille Alton qui vivait dans ce manoir dans les années 60. Mais malheureusement un événement a bouleversé leur vie…

Au fil de notre lecture, on va découvrir mystères et secrets de famille. La plume de l’auteur nous embarque dès les premières pages, et on ne s’ennuie pas. Les personnages sont touchants et on s’attache très vite à eux. Je me suis même sentie très proche de certains personnages. C’est avec plaisir qu’on dévore les pages pour en savoir plus, sur la fameuse intrigue. Même si on arrive à deviner comme va se terminer l’histoire, c’est avec grand plaisir qu’on suit les aventures de ces personnages.

3,5 étoiles

Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

couv11736570

Éditeur : Robert Laffont
Collection: La bête noire
Pages : 408 pages
Parution : 12 Avril 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Policier

Lien Amazon

 

L’histoire:

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais œil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

 

Mon avis:

Merci aux éditions Robert Laffont pour cette lecture

Samson O’Brien est un ancien agent infiltré, qui est contraint de quitter Londres suite à des problèmes professionnels. Il décide de rentrer chez lui à Bruncliffe pour ouvrir sa propre agence de détectives privés. Mais il ne se fait pas accueillir de manière très chaleureuse. D’autant plus que le local qu’il loue se trouve en dessous de l’agence matrimoniale de Delilah Metcalfe, dont il s’est mis la famille à dos il y a quelques années. Très vite, une première enquête arrive, et il va devoir faire équipe avec Delilah pour résoudre ce fameux mystère…

Voici un premier tome très agréable et prenant, on se retrouve plongé dans un village anglais plein de charme. L’enquête est très bien menée, et nous tient en haleine. Julia Chapman écrit vraiment très bien, et nous dévoile les clés du mystère au fur et à mesure. Ce n’est pas mon genre de prédilection, et pourtant j’ai passé un super moment avec cette lecture. On s’attache aux lieux et aux personnages, et c’est avec plaisir que j’ai dévoré ce roman intriguant et divertissant. Une très bonne surprise

3,5 étoiles

 

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

couv37881749

Éditeur : 10/18
Pages : 416 pages
Parution : 6 Janvier 2011
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

 

Mon avis:

J’ai adoré redécouvrir ce livre lors d’une lecture commune organisée sur livraddict, avant la sortie du film qui arrive prochainement dans nos salles de cinéma. Et pour cette occasion, j’ai testé le livre audio. Un succès !

Il est vrai que je lis assez peu de roman épistolaire, et cette lecture m’a fait décider que je devrais y remédier ! Avec « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », on rencontre Juliet Ashton, une jeune journaliste/écrivain londonienne, qui est à la recherche d’un sujet pour son prochain livre, avec l’aide de ses amis Sidney et Sophie Stark. Un beau jour, elle va recevoir une mystérieuse lettre provenant d’un résident de l’île de Guernesey, Dawsey Adams. S’ensuit alors un échange de lettres entre eux, puis avec les membres du fameux cercle.

Cette lecture nous fait découvrir l’Île de Guernesey, mais aussi l’occupation Allemande lors de la seconde guerre mondiale, et le traitement réservé aux femmes détenues dans les camps de travail. Même si le début est un peu long, et qu’il faut s’accrocher, ce livre reste super. Les personnages sont attachants et c’est avec plaisir qu’on découvre leurs histoires.

Pour en revenir au livre audio, j’ai particulièrement aimé qu’il y ait plusieurs lecteurs, ça dynamise bien le roman et c’est agréable à écouter. Une super expérience que je compte bien renouveler.

4 étoiles

Femmes de l’ombre de Helen Bryan

couv8820535

Éditeur : Amazon Crossing
Pages : 448 pages
Parution : 8 Mai 2018
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Andalousie, juin 1553 – Le couvent de Las Golondrinas est menacé par l’Inquisition. L’abbesse et les sœurs n’ont aucun doute sur le sort qui leur est réservé et mettent tout en œuvre pour sauver cinq de leurs orphelines ainsi qu’un médaillon, bien le plus précieux de leur ordre.
Amérique du Sud, printemps 1983 – Après le passage d’un ouragan dévastateur, une petite fille est miraculeusement retrouvée vivante dans une barque avec, pour seul signe distinctif, un médaillon autour du cou. Peu de temps après, l’enfant est adopté par un couple d’Américains qui la prénomme Menina.
Dix-sept ans plus tard, Menina est devenue une jeune étudiante belle et intelligente. Amoureuse et même fiancée, l’avenir lui sourit jusqu’à ce qu’un événement dramatique fasse voler ses rêves en éclat. Elle s’enfuit alors en Espagne pour oublier son chagrin, et entreprend de découvrir l’histoire de son médaillon. Ses recherches la mènent vers un peintre du XVIe siècle qui signait ses toiles d’une hirondelle, la même qui orne le médaillon.
Réfugiée dans un couvent, elle découvre le récit des aventures de cinq orphelines cachées puis envoyées au « Nouveau Monde ». Quel est le lien entre ces jeunes femmes, le médaillon et Menina ? Est-ce le hasard qui l’a menée à ce couvent ou son destin ? Roman sentimental et thriller historique, Femmes de l’ombre est un véritable voyage émotionnel à travers les siècles et les continents.

 

Mon avis:

Merci à Amazon Crossing et NetGalley pour cette nouvelle lecture.

Ce roman nous offre un voyage à travers le temps, en suivant le parcours de plusieurs femmes aux XVIe siècle et XXIe siècle. Nous faisons d’abord connaissance avec Menina qui est le personnage central. Passionnée par l’histoire de l’art, elle décide de quitter l’Amérique pour rejoindre l’Espagne, et pouvoir étudier les œuvres de Tristan Mendoza. Elle se retrouve ainsi au couvent de Los Golondrinas, qui lui fait penser étrangement à celui de son enfance. En parallèle, on plonge dans l’Histoire, en suivant les sœurs qui ont occupé ce couvent, mais au XVIe siècle. C’est l’époque de l’Inquisition et de la conquête du Nouveau Monde.

L’auteure nous fait voyager à travers les siècles et les continents. Même si je regrette quelques passages longs, l’histoire est très intéressante. On y découvre des femmes fortes et courageuses qui font face à de nombreuses épreuves. La tolérance, le savoir vivre et le féminisme font parties des valeurs prônées dans l’ouvrage. On en découvre aussi plus sur l’Histoire espagnole et les chocs religieux. Une lecture sommes toute intéressante, mais qui ne m’aura pas séduite entièrement.

3 étoiles

Jake Gryphon, tome 1 : Le dernier héritier de E.G. Foley

couv14465453

Éditeur : Hachette
Collection : Aventure
Pages : 300 pages
Parution : 18 Avril 2018
Tome : 01/??
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Jake est un orphelin comme les autres. Son quotidien : vol de tourtes, cache-cache avec la police, et courses-poursuites à travers les rues de Londres. Mais depuis ses douze ans, il se passe des choses bizarres. Voire… totalement étranges. Il est capable de déplacer des objets par la pensée (pratique !). Ou bien de parler avec des fantômes (étonnant !). Sans compter ce lord qui prétend être son oncle et veut le faire disparaître. Et voilà Jake catapulté dans un monde plein de magie, peuplé de créatures de légende, où le danger rôde partout. Heureusement, le jeune pickpocket va découvrir qu’il peut compter sur ses amis !

 

Mon avis:

Merci aux éditions Hachette et à NetGalley pour cette lecture qui se révèle être un coup de cœur.

Jake est un jeune orphelin de 12 ans qui traîne dans les bas fonds de Londres, à l’époque victorienne. Il a une réputation de voleur, ce qu’il lui a valu quelques ennuis avec la justice. Heureusement sa meilleure amie irlandaise, Dani, et là pour lui remonter les bretelles quand il faut. Mais Jack n’est pas un enfant comme les autres, il voit des fantômes et parle avec eux, et il arrive même à faire bouger des objets par la pensée. Ce qu’il lui vaux de beaux mal de cranes quand il utilise trop souvent ses pouvoirs. Alors qu’il mène son train train quotidien, sa vie va d’un seul coup basculer vers une course poursuite, où de nombreux secrets lui seront dévoilés ainsi qu’un monde magique, dont il ne soupçonnait pas l’existence.

Jack est un enfant bien débrouillard et il a une sacrée repartie. J’ai bien aimé le passage où il dit qu’il n’a pas volé la tourte, mais que c’était elle qui était venue à lui ! De bons moments de fous rires garantie avec ce petit numéro. Avec lui et Dani, on découvre un monde magique peuplé de créatures fantastiques en plein cœur de Londres. On s’attache très vite à ce petit aventurier, et comme lui, on veut découvrir le mystère de sa naissance et de ses dons magiques. D’autres personnages s’intègrent vite au récit, et viennent l’enrichir. Comme Derek, qui sera un vrai piller pour Jack. Grâce à lui il découvrira qui il est réellement, mais aussi apprendra à maîtriser ses pouvoirs.

Ce premier tome me rappelle un peu Harry Potter avec un univers différent. La touche historique avec la reine Victoria a achevée de me convaincre. J’ai hâte de lire les autres tomes de cette saga qui s’annonce prometteuse. Il y a déjà 6 tomes de sorties, et le tome 2 sort le 11 juillet, j’ai vraiment hâte de continuer à suivre ses aventures. Ce qui m’a aussi surprise, c’est que ce tome n’a pas un auteur, mais deux. Il s’agit d’un couple qui l’écrit ensemble, Eric et Gaelen. Et autant dire que ce livre est très bien écrit. Une fois commencée, on ne peut plus le lâcher. Si vous ne le connaissez pas, allez-y foncez. C’est une pépite qui mérite d’être mise en valeur.

5 étoiles